1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Nantes : qui est le conducteur de la voiture folle ?
2 min de lecture

Nantes : qui est le conducteur de la voiture folle ?

L'homme de 37 ans, prénommé Sébastien, serait sous curatelle d'après un enquêteur. Selon la procureure de Nantes, il ne s'agit pas d'un acte terroriste.

Une voiture folle a percuté 9 piétons sur le marché de Noël de Nantes ce 22 décembre.
Une voiture folle a percuté 9 piétons sur le marché de Noël de Nantes ce 22 décembre.
Nantes : le conducteur de la voiture folle serait dépressif et sous curatelle, selon un enquêteur.
00:00:46
Charline Buda
Charline Buda

Un homme a foncé en voiture sur une foule de personnes au sein du marché de Noël de Nantes, après avoir percuté un chalet en bois. 9 piétons ainsi que le conducteur ont été blessés. Le conducteur a ensuite tenté de se suicider en se donnant 9 coups de couteau au niveau du thorax.
Les policiers arrivent peu à peu à dresser le portrait du chauffard. Le suspect, prénommé Sébastien, est âgé de 37 ans et est originaire de la région de Saintes, en Charente-Maritime, d'après l'immatriculation de son véhicule. Il est connu des services de police pour de petits actes de délinquance : vol simple et recel en 2006, ainsi que dégradation de véhicule en 2008.

Pas de lien à la mouvance islamiste

Il serait "dépressif" d'après un enquêteur, il aurait même confié regretter son geste aux pompiers venus le secourir après s'être poignardé. Autre élément qui confirmerait cette thèse, la découverte d'un carnet dans son véhicule, où il avait écrit des propos confus, témoignant de difficultés psychologiques et familiales. Il y décrivait sa "haine de la société" et évoquait "un risque d'être tué par les services secrets".

Brigitte Lamy, la procureure de la République de Nantes, a ajouté dans une conférence de presse ce 23 décembre, que l'homme avait "certains problèmes d'alcoolisme", ainsi que "son état se serait détérioré ces dernières semaines". Il ne serait pas non plus suivi sur le plan psychiatrique.

Il n'est pas du tout lié à la mouvance islamiste, et il n'y aurait aucune revendication religieuse dans cette attaque : "aucun propos à connotation religieuse n'a été prononcé par l'individu", a déclaré la procureure. L'acte serait bien délibéré, pas accidentel, mais Brigitte Lamy a annoncé qu'il ne s'agissait pas d'un acte terroriste. La piste du coup de folie d'un déséquilibré semble donc privilégiée, même si les motifs de son acte restent inconnus.

À lire aussi

Le Premier ministre Manuel Valls appelle au "sang-froid" et au "discernement". Le président de la République François Hollande a quant à lui demandé d'organiser une réunion ministérielle à Matignon ce mardi 23 décembre, afin de "mobiliser les services de l'État". Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve se rendra à Nantes ce lundi soir.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour pour