1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Meurtre de Chloé : Zbigniew Huminski mis en examen pour enlèvement, viol et séquestration suivie de mort
2 min de lecture

Meurtre de Chloé : Zbigniew Huminski mis en examen pour enlèvement, viol et séquestration suivie de mort

Zbigniew Huminski, meurtrier présumé de Chloé, neuf ans, à Calais, a été mis en examen vendredi pour enlèvement, viol et séquestration suivie de mort sur mineur de 15 ans par un juge d'instruction de Boulogne-sur-mer dans le Pas-de-Calais.

Calais : la marche blanche en hommage à Chloé
Calais : la marche blanche en hommage à Chloé
Crédit : dailymotion
La rédaction numérique de RTL & AFP

Zbigniew Huminski, meurtrier présumé de Chloé, neuf ans, à Calais, a été mis en examen vendredi pour enlèvement, viol et séquestration suivie de mort sur mineur de 15 ans par un juge d'instruction de Boulogne-sur-mer (Pas-de-Calais), a-t-on appris auprès de son avocat. Le parquet a requis le placement sous mandat de dépôt de M. Huminski, qui devait encore passer devant le juge des libertés et de la détention.

L'homme, qui possède déjà un casier judiciaire chargé, avait "immédiatement reconnu son implication dans le décès de l'enfant", comme l'avait déclaré jeudi le procureur de Boulogne-sur-Mer, Jean-Pierre Valensi.

Il se rendait en Angleterre

Interpellé quelques minutes après la découverte du corps dénudé de la fillette dans un bois, mercredi à 18 heures, Huminski a raconté aux enquêteurs être arrivé à Calais mercredi matin pour se rendre en Angleterre voir sa sœur, puis s'être garé dans le quartier où vivait Chloé pour boire une bière avant de faire monter la fillette de force dans sa voiture.

Depuis le début de l'enquête, le passé du Polonais a été au centre de l'attention jusqu'à faire naître une polémique dans la classe politique sur d'éventuelles défaillances de la justice, des forces de l'ordre ou des contrôles aux frontières.

À écouter aussi

"Abaisser à ce point le débat, profiter de ce crime abominable, effroyable, abject pour s'en prendre à la politique pénale du gouvernement qui n'a rien à voir avec ce qui s'est passé, et pour s'en prendre de nouveau à la garde des Sceaux, c'est insupportable", a riposté vendredi le Premier ministre Manuel Valls.

Un "pschopathe dangereux" selon un expert

Le tribunal correctionnel de Boulogne-sur-Mer a condamné M. Huminski en 2004 à quatre ans de prison et en 2010 à six ans pour notamment des extorsions avec violence, des vols aggravés et une séquestration ou tentative de séquestration.

L'expert Christian Soenen, qui l'a rencontré en 2009 en vue du procès, le décrit aujourd'hui comme "un psychopathe dangereux, impulsif et imprévisible, avec un manque de regrets et de culpabilité et une forte intolérance à la frustration", relate-t-il à l'AFP.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.