1 min de lecture École

Éducation : pourquoi les collégiens ont-ils de moins en moins la bosse des maths ?

REPLAY - Catherine Moisan, directrice de la DEPP, et Bernard Egger, président de l'Association des professeurs de mathématiques, ont commenté l'étude réalisée par le ministère de l'Éducation nationale sur le niveau des collégiens en mathématiques.

>
Éducation : pourquoi les collégiens ont-ils de moins en moins la bosse des maths ? Crédit Image : Elodie Grégoire | Durée : | Date :
Christelle Rebière
Christelle Rebière et Vincent Parizot

Une étude menée par le ministère de l'Éducation nationale a révélé que le niveau des collégiens français en mathématiques a reculé depuis six ans. Ce constat a été établi dans le cadre du projet gouvernemental de réforme du collège qui est fortement contesté. En effet, plus de sept syndicats sur les neuf principaux appellent à la grève ce mardi 19 mai pour dénoncer ce texte.

Pourquoi le niveau en mathématiques des collégiens est en baisse ?

La directrice de la Direction de l'évaluation, de la prospective et de la performance (DEPP), Catherine Moisan, estime que la baisse du niveau en mathématiques des collégiens est préoccupante. Diverses raisons peuvent être à l'origine de ce recul, notamment l'écart qui s'est creusé entre les groupes d'élèves en difficulté et les très bons en maths, durant six ans d'intervalle. Cependant, il faut également prendre en compte les inégalités sociales au collège pour comprendre cette régression.

À lire aussi
Un enfant sur un passage piéton Var
Var : trois enfants ont été blessés dans un accident de la route

La France est le pays le plus inégalitaire socialement pour la réussite scolaire.

Catherine Moisan, directrice de la DEPP
Partager la citation

Selon Bernard Egger, président de l'Association des Professeurs de Mathématiques de l'Enseignement Public, le niveau en mathématiques des collégiens ne baisse pas. C'est celui des plus faibles qui a baissé. Ce phénomène est surtout observé dans les collèges ruraux ou ceux des milieux défavorisés.

Il estime que depuis une quinzaine d'années, le facteur social intervient fortement dans la globalité de l'enseignement. Selon lui, on observe de plus en plus de décrochages scolaires car les enfants manquent de confiance vis à vis de l'école. Ils s'investissent au minimum.

Bernard Egger rajoute que la manière d'enseigner les mathématiques n'est pas en cause. Mais une formation des enseignants afin de mieux aborder les collégiens peut s'avérer très efficace. Par ailleurs, une pédagogie du jeu peut rendre la discipline plus attractive.

Le public n'a pas fondamentalement changé depuis l'an 2000. Par contre ce qui a changé c'est sa réaction vis à vis de l'enseignement

Bernard Egger, président de l'Association des Professeurs de Mathématiques de l'Enseignement Public
Partager la citation
RTL vous recommande
Lire la suite
École Éducation nationale Collèges
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7778400130
Éducation : pourquoi les collégiens ont-ils de moins en moins la bosse des maths ?
Éducation : pourquoi les collégiens ont-ils de moins en moins la bosse des maths ?
REPLAY - Catherine Moisan, directrice de la DEPP, et Bernard Egger, président de l'Association des professeurs de mathématiques, ont commenté l'étude réalisée par le ministère de l'Éducation nationale sur le niveau des collégiens en mathématiques.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/education-pourquoi-les-collegiens-ont-ils-de-moins-en-moins-la-bosse-des-maths-7778400130
2015-05-18 14:23:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/umd31-GrbSdHz9-gaRMHZQ/330v220-2/online/image/2014/0423/7771378282_vincent-parizot-et-christelle-rebiere.jpg