1 min de lecture Justice

Disparition du petit Mathis : verdict jeudi

S'il n'a donné aucune information concrète sur le sort de Mathis, Sylvain Jouanneau connaîtra jeudi le verdict de la justice.

Sylvain Jouanneau, le 3 juin 2015
Sylvain Jouanneau, le 3 juin 2015
Julien Quelen
Julien Quelen
et AFP

Depuis trois jours, l'ambiance pesante du procès du père du petit Mathis plane sur la cour de Caen qui ne parvient pas à soutirer la moindre information sur le lieu où se trouverait l'enfant. Sylvain Jouanneau, accusé de soustraction de mineur, d'enlèvement et de séquestration (il ne reconnait que le premier chef d'accusation), répète à l'envi que son fils se trouve "sous protection musulmane", comme il l'avait affirmé dans un brouillon de lettre retrouvé sur son ordinateur et lu à l'audience. 

En septembre 2011, Sylvain Jouanneau n'avait pas ramené Mathis à sa mère comme il aurait dû le faire et, après avoir été arrêté, avait affirmé que l'enfant avait été confié à des tiers à l'étranger dont il refuse de révéler l'identité ni même le lieu de résidence. Pour le capitaine David Gaston, les explications fournies par l'accusé de 41 ans ne sont "pas crédibles" et la piste "musulmane" pourrait même se révéler être volontairement fausse. Alors que le procès se termine ce jeudi, le spectre d'un meurtre de Mathis se fait de plus en plus imposant, une thèse à laquelle les psychiatres présents semblent accorder également beaucoup de crédit. 

Pour les faits qui lui sont reprochés, Sylvain Jouanneau, dont les rares propos se confondent dans un affreux mélange de silences et d'incompréhensions, encourt une peine de 30 ans de prison

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Procès Faits divers
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants