1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Disparition de Maëlys : l'avocat du suspect affirme que "sa culpabilité n'est pas attestée"
1 min de lecture

Disparition de Maëlys : l'avocat du suspect affirme que "sa culpabilité n'est pas attestée"

INVITÉ RTL - Une trace d'ADN de la jeune fille de 9 ans a cependant été retrouvée dans la voiture de son client, qui nie tout enlèvement.

Appel à témoins lancé après la disparition de Maëlys, 9 ans
Appel à témoins lancé après la disparition de Maëlys, 9 ans
Crédit : PHILIPPE DESMAZES / AFP
Disparition de Maëlys : l'avocat du suspect affirme que "sa culpabilité n'est pas attestée"
05:09

"C'est un homme tranquille qui a toujours travaillé, a fait des tas de petits boulots, et qui vit chez ses parents". C'est ainsi que Maître Bernard Méraud décrit son client, principal suspect dans la disparition de la petite Maëlys, 9 ans. S'il nie tout enlèvement, l'homme de 34 ans a reconnu que la petite fille était bien montée dans sa voiture le soir de sa disparition, véhicule où les enquêteurs avaient trouvé une trace d'ADN de l'enfant. Pour son avocat, "il existe dans ce dossier des incertitudes". "Personne ne peut affirmer en l'état actuel du dossier que la culpabilité de mon client est suffisamment attestée", affirme-t-il.  

La défense du suspect apparaît cependant de plus en plus fragilisée. Des griffures sur ses bras et ses jambes ont été relevées lors de sa première garde à vue. L'homme s'est expliqué en disant qu'il avait jardiné. Problème, ses proches ne l'auraient jamais vu s'occuper de son jardin. La police s'interroge également sur un moment d'absence du suspect au cours de la soirée de mariage. Celui-ci affirme qu'il est rentré chez lui pour changer son short, taché de vin. Concernant son véhicule, entièrement nettoyé après le mariage, Me Méraud affirme que c'était dans le but de le vendre, ce qu'un acquéreur potentiel aurait confirmé. 

"Il y a de la part des déclarations des autres participants pas mal de contradictions, qui ne collent pas avec la réalité", riposte Bernard Méraud. "La suite du dossier dépendra de l'évolution de l'enquête, des déclarations qui pourront être faites", a-t-il ajouté, expliquant qu'il n'était pas prévu que son client soit réentendu dans l'immédiat

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/