1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Décès de Jacques Chancel : Laurent Gerra, Bernard Pivot et Philippe Bouvard lui rendent hommage
1 min de lecture

Décès de Jacques Chancel : Laurent Gerra, Bernard Pivot et Philippe Bouvard lui rendent hommage

REPLAY - L'annonce de la mort du journaliste français Jacques Chancel a suscité une vague d'émotion au sein de la profession. Laurent Gerra, Bernard Pivot et Philippe Bouvard ont réagi à cette annonce.

Jacques Chancel, à Paris, le 12 octobre 2011. (archives)
Jacques Chancel, à Paris, le 12 octobre 2011. (archives)
Crédit : FRANCOIS GUILLOT / AFP
RTL Midi : Laurent Gerra réagit à la mort de Jacques Chancel
00:03:50
RTL Midi : Bernard Pivot réagit à la mort de Jacques Chancel
00:00:38
RTL Midi : Philippe Bouvard réagit à la mort de Jacques Chancel
00:01:02
Julie Michard
Julie Michard

Le journaliste Jacques Chancel, de son vrai nom Joseph Crampes, est décédé dans la nuit du lundi 22 décembre à l'âge de 86 ans. Grande figure de l'audiovisuel et de la radio, l'annonce de sa mort a suscité une vague d'émotions au sein de la profession. Contacté par la rédaction de RTL, Laurent Gerra, Bernard Pivot et Philippe Bouvard se sont exprimés.

Laurent Gerra : "C'est la vraie voix de la radio"

Laurent Gerra a ainsi réagit à la nouvelle, saluant le travail de cet homme : "C'est la vraie voix de radio. [...] Il était bienveillant, il aimait les autres et je le redis mais il avait cette fidélité". Les deux hommes s'étaient rencontrés lors d'une émission de Jacques Chancel sur France Inter. "Il était toujours là à mes spectacles. D'ailleurs, il devait venir le 26 [pour une représentation, ndlr]" a précise l'humoriste.

Bernard Pivot : "L'un des plus grands journalistes"

Quant à Bernard Pivot, il a précise qu'il était "l'un des plus grands journalistes de la deuxième moitié du XXème siècle". Il a également ajouté : "C'est un vrai passeur, il avait une manière bien à lui de poser des questions de manière rapide ou parfois plus longue".

Philippe Bouvard : "Je suis effondré"

Philippe Bouvard, très ému, a déclaré : "J'avais beau m'y attendre depuis plusieurs semaines, je suis effondré". Les deux comparses étaient très proches et se voyaient régulièrement. Mais le journaliste a aussi salué le travail de son collègue. "Je crois que, sans lui, les grandes œuvres musicales et les grands écrivains n'auraient pas encore aujourd'hui la place qu'ils occupent".

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/