1 min de lecture Pauvreté

De plus en plus d'étudiants dans le besoin dans le Nord

Après la découverte du corps d'un étudiant mort dans sa chambre, la "Voix du Nord" révèle la précarité des étudiants de Lille 1 et Lille 3.

Des étudiants à l'université (illustration)
Des étudiants à l'université (illustration) Crédit : AFP / Archives, Jacques Demarthon
Édouard Nguyen

La misère étudiante exploserait près de Lille, selon la Voix du Nord. Dans un papier publié mercredi 4 novembre, le quotidien dresse un portrait alarmant, une semaine après la découverte du corps d'El Anfani Abdallah, un étudiant mort de faim dans sa chambre d'étudiant, selon sa mère. Villeneuve d'Ascq est une ville située à proximité de Lille et héberge deux universités, Lille 1 et Lille 3, plusieurs grandes écoles et laboratoires universitaires. À Lille 1, 36% des étudiants sont boursiers et ils sont près de la moitié à Lille 3 (47%).

Le secours populaire a ouvert une annexe à l'université de Lille 1 dès 2009. Cette année, l'association enregistre un record d'inscriptions. Ils ne bénéficient pas tous d'une bourse et vivent avec un euro par jour. Ces étudiants vont chercher de l'aide auprès du Secours populaire qui propose du "dépannage alimentaire en attendant la distribution de paniers solidaires, un lundi sur deux". Face à cette détresse, les Restos du cœur envisagent d'ouvrir une antenne réservée aux étudiants.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Pauvreté Faits divers Nord
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants