1 min de lecture Disparition

Avion de Malaysia Airlines disparu : les familles des victimes violentées par la police

Les familles des passagers du vol MH370, disparu en mars, attendent toujours des réponses. Cependant, les autorités chinoises se montrent réticentes à leur donner plus d'informations.

Un homme se tient devant un tableau d'hommages aux victimes du vol MH370 de la Malaysia Airlines, le 23 avril 2014.
Un homme se tient devant un tableau d'hommages aux victimes du vol MH370 de la Malaysia Airlines, le 23 avril 2014. Crédit : WANG ZHAO / AFP
Marie-Pierre Haddad
Journaliste RTL

Six mois se sont écoulés depuis la disparition du vol MH370 de Malaysia Airlines, en mars dernier. L'avion devait rallier Pékin depuis Kuala Lumpur. L'appareil s'est évaporé au-dessus de l'Océan indien. Depuis, les recherches piétinent. 

Des proches battus et arrêtés

Les familles des victimes affirment que les autorités chinoises sont "ouvertement hostiles à leur égard", selon Reuters. Des proches des passagers disparus ont raconté avoir été arrêtés et brutalisés par la police. Ils auraient manifestement demandé trop d'informations sur l'enquête

La police aurait battu au moins deux personnes dont une femme âgée d'une cinquantaine d'années. Cette dernière a été hospitalisée pendant trois jours, rapporte l'agence de presse. "Je suis allée la voir à l'hôpital, elle avait des blessures sur la tête et le corps", explique Zhang Yongli, 64 ans, dont la fille était sur le vol.

À plusieurs reprises, la police a fait irruption au domicile des proches pour les détenir "sans raison apparente". Les recherches devraient reprendre fin septembre et devraient durer un an

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Disparition Faits divers Malaysia airlines
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants