2 min de lecture Avignon

"Je sentais une présence"... Le procès du "violeur des balcons" s'ouvre à Avignon

TÉMOIGNAGE - Abdelhamid Zouhari, un agent de maîtrise de 35 ans, est accusé d'avoir commis six viols et quatre tentatives de viol. Amélie revient sur cette nuit d'horreur.

RTL Petit Matin - Julien Sellier RTL Petit Matin Julien Sellier iTunes RSS
>
Le violeur des balcons devant la justice Crédit Image : LUDOVIC MARIN / AFP | Crédit Média : Jean-Alphonse Richard | Durée : | Date :
La page de l'émission
Jean-Alphonse Richard
Jean-Alphonse Richard et Etienne Baudu

Si le personnage fictif d'Arsène Lupin était surnommé le "gentleman cambrioleur", l'homme qui fut surnommé "le violeur des balcons", 35 ans et bien réel lui, n'avait rien d'un gentleman. Abdelhamid Zouhari, agent de maîtrise, comparaît à partir de ce lundi 25 juin devant la Cour d'assises du Vaucluse à Avignon. Il est accusé d'avoir commis six viols et quatre tentatives de viol, un vol avec arme, un autre avec violence et deux violations de domicile, après avoir pénétré sur les balcons de femmes qui vivaient seules.

De 2013 à 2015, Abdelhamid Zouhari avait terrorisé le secteur d'Avignon, Sorgues, Aix-en-Provence en agressant des femmes, en se faufilant dans leur appartement la nuit ou au petit matin par les fenêtres des balcons restées ouvertes. Très méfiant, Abdelhamid Zouhari avait réussi pendant des mois à échapper aux surveillances des policiers du Vaucluse et de ceux des Bouches-du-Rhône.

C'est une ombre que ces derniers ont poursuivi pendant trois ans. Un équilibriste surnommé tout d'abord "le chat", puis "le violeur des balcons". Une dizaine de femmes seules ont été attaquées la nuit, à l'automne. Toujours le même scénario : l'homme s'agrippait aux balcons jusqu'à ceux du troisième étage, entrait sans bruit puis bondissait sur sa victime pour abuser d'elle.

Un processus très schématique

L'inconnu aimait questionner ces femmes sur leur vie privée, leurs habitudes, leurs loisirs, leur profession, puis leur demandait de se doucher et de nettoyer l'appartement à l'eau de javel... Prudent et insaisissable.

À lire aussi
Bernard Cazeneuve le 24 août 2016 Avignon
Bernard Cazeneuve accueilli en sauveur par les parlementaires PS à Avignon

Amélie* est une victime de cet agresseur. "Personnellement, il ne m'a pas violée mais c'est tout comme. Il y a une violation de mon intimité, il m'a sortie de mon réveil. Je dormais, il était très tôt le matin, je rentrais d'une soirée. J'ai laissé ma porte-fenêtre ouverte parce que j'avais un petit chat", raconte-t-elle. Elle poursuit : "Je me suis réveillée parce que je sentais une présence au dessus de moi. Quand j'ai ouvert les yeux, je l'ai vu, au dessus de mon visage. Mon premier instinct a été de crier, et là, il m'a mis la main sur la bouche et un couteau sous la gorge".

Je me suis réveillée parce que je sentais une présence au dessus de moi

Amélie
Partager la citation

Selon elle, si le "violeur des balcons" n'a pas pu aller plus loin, c'est grâce à sa petite sœur, également présente dans l'appartement. "Il l'a vue et son comportement a changé. Il s'est reculé. Mais il est resté bien 10 ou 15 minutes dans l'appartement a tourné, a parlé, a posé des questions", explique celle qui a vu sa vie bouleversée depuis cette sombre histoire.

Les enquêteurs avaient mobilisé une profileuse, qui avait établi le portrait d'un "violeur gentleman" - en dépit de ce qu'inspirent de telles pratiques - un inconnu selon elle soucieux de se rassurer sur sa virilité. La voiture d'Abdelhamid Zouhari, repérée à deux reprises, et une trace ADN, l'avaient trahi au mois de janvier 2015. L'agent de maîtrise bien noté était devenu le violeur des balcons le jour où sa femme l'avait trompé et abandonné avec leurs deux filles... L'homme qui terrorisait toute une région s'était dit soulagé lors de son arrestation.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Avignon Vaucluse Justice
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants