1 min de lecture Haute-Savoie

Annecy : pour mener une double vie, il se faisait passer pour un espion

Un homme de 45 ans, se faisant passer pour un espion de la DGSE auprès de sa femme, a rédigé un faux acte de divorce pour pouvoir épouser sa maîtresse, devenant de fait bigame. Son procès s'est tenu vendredi.

Stéphane Carpentier RTL Week-end Stéphane Carpentier
>
Annecy : le faux espion de la DGSE jugé pour escroquerie et bigamie Crédit Image : PHILIPPE HUGUEN / AFP | Crédit Média : Serge Pueyo | Durée : | Date : La page de l'émission
Serge Pueyo Journaliste RTL

Un faux espion de 45 ans était jugé vendredi 14 septembre par le tribunal correctionnel d'Annecy pour faux en écriture publique et privée, usage de faux, escroquerie et... bigamie. En se faisant passer pour un espion de la DGSE, il a berné la mère de ses trois enfants pendant des années.

Pendant ses absences, il pouvait voir sa maîtresse en ayant un alibi. Mais ça ne s'arrête pas là. Il a fabriqué un faux certificat de divorce. Avant de passer à des faux bulletins de salaire, pour faire des emprunts. Un engrenage qui a fini par le rattraper. 

Pour pouvoir se marier avec sa maîtresse, l'escroc avait rédigé un faux jugement de divorce. C'est en se rendant à la CAF que son épouse, avec qui il a eu trois enfants, a découvert avec stupeur qu'elle était donc divorcée. Grâce à ce faux, l'homme a pu épouser sa maîtresse, se retrouvant de fait bigame

À lire aussi
Un employé de l'administration pénitentiaire installe un bracelet électronique faits divers
Haute-Savoie : arrêté ivre au volant, il fêtait le retrait de son bracelet électronique

C'est de la stupidité et de l'inconscience.

Partager la citation

Pour jongler entre ses deux femmes, l'escroc affirmait être un espion de la DGSE et devoir s'absenter en raison de sa fonction. "C'est de la stupidité et de l'inconscience de ne pas avoir réfléchi aux conséquences et d'être dans une spirale infernale", a-t-il confié au micro de RTL.

Le procureur a requis à son encontre trois ans de prison, dont 18 mois avec sursis. Le vrai escroc, mais faux espion sera fixé sur son sort le 5 octobre prochain

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Haute-Savoie Justice Escroquerie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7794797938
Annecy : pour mener une double vie, il se faisait passer pour un espion
Annecy : pour mener une double vie, il se faisait passer pour un espion
Un homme de 45 ans, se faisant passer pour un espion de la DGSE auprès de sa femme, a rédigé un faux acte de divorce pour pouvoir épouser sa maîtresse, devenant de fait bigame. Son procès s'est tenu vendredi.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/annecy-le-faux-espion-de-la-dgse-juge-pour-escroquerie-et-bigamie-7794797938
2018-09-15 12:57:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/TuAbJ4rGlZaEpUc0D6YSYA/330v220-2/online/image/2017/0618/7789015616_le-symbole-de-la-justice-illustration.jpg