1 min de lecture Drogue

"Air cocaïne" : la femme de l'un des pilotes accusés "espérait une libération"

RÉACTION - Un juge de République dominicaine a décidé vendredi 25 avril un nouveau report du procès des deux pilotes français, accusés de trafic de drogue et en prison à Saint-Domingue. La femme de l'un d'eux réagit.

Pascal Fauret et Bruno Odos, les deux pilotes français accusés de trafic de drogue
Pascal Fauret et Bruno Odos, les deux pilotes français accusés de trafic de drogue Crédit : AFP
Frédéric Perruche et AFP

Les deux pilotes français, accusés d’être des trafiquants de drogue après la découverte d'une importante quantité de cocaïne à bord de leur avion, vont encore devoir patienter avant d'être fixés sur leur sort.

Pascal Fauret et Bruno Odos ont été présentés devant le troisième juge d'instruction de Saint-Domingue vendredi 25 avril, pour un jugement préliminaire. Mais la juge Elka Reyes a décidé un report de l'audience au 8 mai, le 7e dans cette affaire, pour "donner plus de temps à la justice". 

Cela fait 13 mois que l'on vit des à-coups comme cela

Sabine Fauret
Partager la citation

La femme de Pascal Fauret, Sabine Fauret, se dit "fatiguée". "Cela fait 13 mois que l'on vit des à-coups comme cela", explique-t-elle à RTL.

Mais cette dernière veut espérer que le report d'audience peut être une bonne nouvelle. "Ça a l'air d'avancer un petit peu, estime Sabine Fauret. On peut être satisfait de l'avancée, même si on espérait plutôt une libération."

Une affaire loin d'être un cas isolé à Saint-Domingue

À lire aussi
Donald Trump, le 22 juillet 2019 drogue
États-Unis : des pilules d'ecstasy à l'effigie de Donald Trump

Le 20 mars 2013, Pascal Fauret et Bruno Odos étaient aux commandes d'un avion privé, devant décoller de Punta Cana (est), à bord duquel 700 kilos de cocaïne ont été saisis par l'agence anti-drogue dominicaine. 
   
Le syndicat national des pilotes de ligne (SNPL) avait demandé le 25 février aux pilotes français de ne plus assurer les liaisons vers la République dominicaine pour dénoncer "l'emprisonnement arbitraire" des deux pilotes. Laurent Fabius avait quant à lui jugé "très choquant" ces reports à répétition, et exigé une audience dans un rapide délai.
  
Depuis un an, l'audience préliminaire de la quarantaine de personnes accusées de trafic de drogue, dont les deux pilotes et deux autres Français, a été par six fois repoussée ou annulée. L'instruction du dossier a été délocalisée du tribunal de Higüey, dans l'Est du pays, à celui de Saint-Domingue. 

>
Réaction de Sabine Fauret, après le report d'audience de son mari Crédit Média : Frédéric Perruche | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Drogue Faits divers Info
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7771477882
"Air cocaïne" : la femme de l'un des pilotes accusés "espérait une libération"
"Air cocaïne" : la femme de l'un des pilotes accusés "espérait une libération"
RÉACTION - Un juge de République dominicaine a décidé vendredi 25 avril un nouveau report du procès des deux pilotes français, accusés de trafic de drogue et en prison à Saint-Domingue. La femme de l'un d'eux réagit.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/air-cocaine-la-femme-de-l-un-des-pilotes-accuses-esperait-une-liberation-7771477882
2014-04-26 17:06:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/mPsNcV8ldx2EVXNZh5zB2A/330v220-2/online/image/2014/0426/7771478592_pascal-fauret-et-bruno-odos-les-deux-pilotes-francais-accuses-de-trafic-de-drogue.jpg