2 min de lecture Air Cocaïne

Air Cocaïne : l'eurodéputé FN Aymeric Chauprade reconnaît avoir exfiltré les deux pilotes

Aymeric Chauprade s'est occupé de la fuite de la terre vers la mer de Bruno Odos et Pascal Fauret.

Aymeric Chauprade, eurodéputé Front national
Aymeric Chauprade, eurodéputé Front national Crédit : PIERRE ANDRIEU / AFP
Eleanor Douet
Eléanor Douet
et AFP

Après les révélations de Christophe Naudin au micro de RTL, c'est au tour d'Aymeric Chauprade de révéler son implication dans la fuite des deux pilotes français. Son nom avait été évoqué à plusieurs reprises dans les médias. On le disait au plus proche de l'évasion de Bruno Odos et Pascal Fauret, les pilotes d'Air Cocaïne. L'eurodéputé Front national, Aymeric Chauprade reconnaît dans une interview accordée à Paris-Match, avoir été l'une des personnes à l'origine de l'évasion des deux pilotes condamnés pour trafic de drogue en République dominicaine. Il explique également avoir dirigé l'équipe chargée de "l'exfiltration terre-mer". 

"Le jour de leur condamnation, en août dernier, tous ceux qui se sont mobilisés pour eux ont compris qu'ils ne s'en sortiraient pas par un jugement en appel. J'ai évoqué l'idée de les exfiltrer lors d'une discussion avec des personnes du comité de soutien. Ils en ont parlé à Christophe Naudin, lequel est venu me voir. Il m'a dit que l'idée lui était venue à l'esprit lui aussi. 'On va réfléchir à la manière de faire', m'a-t-il dit", raconte Aymeric Chauprade à l'hebdomadaire.

Deux équipes aux missions distinctes

Selon l'eurodéputé, "deux équipes distinctes" ont été créées. L'une en République dominicaine chargée de l'exfiltration terre-mer et l'autre, affectée au retour des pilotes en France. "J'étais le chef de l'équipe 1 - dans l'ordre chronologique de réalisation - et Christophe celui de l'équipe 2", précise Aymeric Chauprade.

L'eurodéputé Front national affirme avoir participé à l'opération pour venir en aide à des "compatriotes en danger", "de surcroît d'anciens soldats". Il affirme avoir participé "gratuitement", tout comme les hommes de son équipe et Christophe Naudin. Il précise également ne pas avoir rencontré les "donateurs". 

L'État français n'est pas impliqué dans cette exfiltration.

Aymeric Chauprade, eurodéputé Front national
Partager la citation
À lire aussi
Mulhouse dans le Haut-Rhin drogue
Mulhouse-Bâle : 603 kg de cocaïne saisis dans un jet privé

Aymeric Chauprade se garde bien de dire que l'État français approuve cette exfiltration, mais il estime que ce dernier "ne la critique pas en tout cas". Il réaffirme sa "conviction que l'État français n'est pas impliqué dans cette exfiltration". Selon leur avocat, Éric Dupond-Moretti, l'évasion des deux pilotes "ne constitue absolument pas une infraction" en France. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Air Cocaïne Fuite Drogue
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants