1 min de lecture Faits divers

Agressé car "fils de flic" : un des trois suspects en fuite

L'un des trois mineurs, mis en examen pour l'agression d'un adolescent de 16 ans "fils de flic", a pris la fuite lundi.

Deux hommes ont été placés en garde à vue ce jeudi 11 septembre 2014 après l'agression de 3 adolescents dimanche à Saint-Mandé (archives)
Deux hommes ont été placés en garde à vue ce jeudi 11 septembre 2014 après l'agression de 3 adolescents dimanche à Saint-Mandé (archives) Crédit : AFP / LOIC VENANCE
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Le procureur de la République de Châlons-en-Champagne (Marne), Christian Rocquigny, a annoncé ce mardi que l'un des suspects, âgé de 15 ans, avait réussi à prendre la fuite à l'issue de sa mise en examen lundi soir. "Il a profité d'un arrêt à un feu rouge pour s'enfuir de la voiture qui le conduisait dans un centre éducatif fermé", a-t-il expliqué. 

Le juge pour enfants a émis un mandat d'amener à son encontre, ce qui entraînerait une incarcération d'office", a ajouté le procureur. Deux autres mineurs de 14 et 17 ans avaient été mis en examen pour violences aggravées en réunion et placés sous contrôle judiciaire.

20 jours d'ITT pour la jeune victime

Le suspect en fuite avait reçu l'obligation de se rendre dans un centre éducatif fermé, compte tenu de deux précédentes condamnations par le tribunal pour enfants de Châlons-en-Champagne.

Samedi soir, dans le centre-ville de Châlons-en-Champagne, la victime, un adolescent de 16 ans qui se promenait avec son amie, avait été frappée violemment au visage par trois jeunes qui l'avaient abordée en le désignant comme un 'fils de flic', avait expliqué le procureur, déplorant "une violence gratuite intolérable".

L'adolescent, qui souffre de plusieurs fractures au visage avec une ITT (incapacité temporaire de travail) de 20 jours, a été hospitalisé à Châlons-en-Champagne avant d'être transféré dimanche au CHU de Reims où il a dû subir une opération de chirurgie maxillo-faciale.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Marne Châlons-en-champagne
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants