2 min de lecture DSK

Affaire du Carlton : Dominique Strauss-Kahn condamné à verser 10.000 euros au civil

Jeudi 16 juin, Dominique Strauss-Kahn et sept autres prévenus ont été condamnés par la cour d'appel de Douai à verser solidairement 20.000 euros de dommages et intérêts à une association qui milite pour l'abolition de la prostitution.

Dominique Strauss-Kahn, en février 2013.
Dominique Strauss-Kahn, en février 2013. Crédit : KENZO TRIBOUILLARD / AFP
Félix Roudaut
Félix Roudaut

Les parties civiles remportent une petite victoire dans la très médiatique affaire du Carlton de Lille (Nord). Relaxé dans le versant pénal de l'affaire, Dominique Strauss-Khan, comme sept autres prévenus, a été condamné jeudi 16 juin au civil par la Cour d'appel de Douai (Nord) à verser solidairement 20.000 euros de dommages et intérêts à l'association Mouvement du Nid, comme le révèle le 20 Minutes. L'association qui milite pour l'abolition de la prostitution avait été déboutée de la plupart de ses demandes par le tribunal correctionnel de Lille en juin 2015. Seul René Kojfer, unique personne condamnée à l'époque, avait dû verser 2.000 euros à l'association. 

En vertu de la décision rendue jeudi 16 juin par la 6e chambre des appels correctionnels de Douai, l'association pourra ainsi réclamer 20.000 euros à René Kojfer - ancien chargé de relations publiques au Carlton condamné à un an de prison avec sursis en 2015 - 10.000 euros à Dominique Strauss-Khan, ainsi qu'à Fabrice Paszkowski et David Roquet. Les dommages et intérêts perçus seront cependant limités à 20.000 euros. Les huit condamnés devront en outre s'acquitter solidairement des frais de justice au civil, qui s'élèvent à 5.000 euros. 

Dominique Strauss-Khan condamné comme "client de prostitués"

Bernard Lemettre, président des Mouvement du Nid, s'est félicité de cette décision, estimant qu'il était "significatif que le juge civil aille plus loin que le juge pénal en condamnant Dominique Strauss-Kahn comme client de prostitués". Une telle décision de justice signifie en effet que les huit condamnés sont responsables d'un préjudice moral, et qu'une faute a été commise. Cela permettra "la reconstruction de Jade, Mounia et les autres" prostituées qui avaient témoigné au procès. 

En septembre 2011, trois personnes, dont René Kojfer, sont interpellées puis mises en examen pour proxénétisme aggravé. C'est le point de départ de l'affaire du Carlton de Lille. Alors que Dominique Strauss-Khan se remet à peine de celle du Sofitel de New York, il est présenté comme le principal bénéficiaire et instigateur de ces soirées libertines à Paris et Washington. Mis en examen en 2012, l'ancien directeur du FMI affirmait avoir ignoré que les participantes de ces parties fines étaient des prostituées. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
DSK Justice Lille
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants