1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Accident à Berck : ce que l’on sait des circonstances et de l'état de santé des blessés
1 min de lecture

Accident à Berck : ce que l’on sait des circonstances et de l'état de santé des blessés

11 personnes ont été blessées ce week-end à Berck lors d'un festival de cerfs-volants, après qu'un automobiliste a perdu le contrôle de sa voiture.

Le festival de cerfs-volants à Berck-sur-Mer
Le festival de cerfs-volants à Berck-sur-Mer
Crédit : SAMEER AL-DOUMY / AFP
Accident à Berck : ce que l'on sait des circonstances et de l'état de santé des blessés
00:01:33
Franck Antson - édité par William Vuillez
Je m'abonne à la newsletter « Infos »

Le pronostic vital d'une personne est toujours engagé après le grave accident qui a eu lieu samedi 22 avril à Berck-sur-Mer, dans le Pas-de-Calais. En tout, dix piétons ont été fauchés par une voiture dont le conducteur de 76 ans a perdu le contrôle. Ce dernier n'a d'ailleurs toujours pas été entendu par les enquêteurs. Ce retraité, inconnu des services de police, est toujours hospitalisé. Il a été légèrement blessé dans l'accident après l'intervention d'un témoin. Il est avec son épouse qui l'accompagnait samedi soir à Berck. 

Le parquet de Boulogne-sur-Mer, qui dirige les investigations, préfère d'abord que soient interrogées les victimes avant de l'entendre. Ces auditions doivent démarrer ce lundi 24 avril au commissariat. Concernant les blessés, un homme de 75 ans, transféré en soins intensifs au CHU de Lille, est dans un état stable, mais son pronostic vital restait engagé dimanche soir. Une femme, plus gravement touchée également pour polytraumatismes, n'a pas été placée en service d'urgence. 

D'autres victimes ont été prises en charge pour des blessures légères, dont une fillette de six ans, choquée après avoir vu ses parents fauchés par cette voiture folle. Au moins trois blessés ont déjà pu rentrer chez eux. Sur les circonstances de l'accident, le conducteur, originaire du bassin lensois, a bien confondu la pédale d'accélérateur et son frein. Il n'était pas sous l'emprise de l'alcool. Un moment de panique ou de stress face à la foule qui déambulait à Berck ce week-end n'est pas exclu, selon le procureur adjoint.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info