1 min de lecture Zimbabwe

Zimbabwe : confusion alors que l'armée défie le président Mugabe

REPLAY - Si l'armée nie avoir fomenté un coup d'État, elle a pris le contrôle de Harare, la capitale du Zimbabwe.

RTL Midi -  Christelle Rebière RTL Midi Christelle Rebière iTunes RSS
>
Zimbabwe : confusion alors que l'armée défie le président Mugabe Crédit Image : Jekesai NJIKIZANA / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Christophe Decroix
Christophe Decroix et Paul Véronique

La confusion règne au Zimbabwe où l'armée défie le président Mugabe. Ce dernier affirme aujourd'hui être détenu, alors que les militaires indiquent seulement intervenir contre les criminels proches du président. Si l'armée nie avoir fomenté un coup d'État, elle semble mettre à mal le pouvoir de Robert Mugabe, qui à 93 ans, règne seul depuis 37 ans.

Pourtant, les débuts de Mugabe avaient suscité beaucoup d'espoir au Zimbabwe et dans toute l'Afrique. Au moment de l'indépendance, après une guerre meurtrière contre les ségrégationnistes blancs de l'ex-Rhodésie du sud, Bob Marley lui-même vient chanter à Harare devant des centaines de milliers de personnes.

Depuis cette année-là, en 1980, Robert Mugabe n'a pas lâché le pouvoir. Dans les années qui suivent son arrivée au pouvoir, il tend tout d'abord la main à la minorité blanche et met en place une politique sociale qui bénéficie à la majorité noire. Mais tout bascule  au début des années 2000 quand, sous couvert de réforme agraire, il laisse les vétérans de la guerre d'indépendance envahir les immenses exploitations agricoles dirigées par les blancs, qui s'enfuient par milliers.

Une épouse qui rêve de lui succéder

Depuis, Robert Mugabe se maintient au pouvoir par la violence.  Il est, à 93 ans, le plus vieux dirigeant en exercice de la planète. Et son épouse Grace, 52 ans, son ex-secrétaire, surnommée "Gucci Grace" en raison de ses goûts de luxe dans ce pays où 90 % de la population est au chômage, rêve de lui succéder. Mais visiblement, l'armée de Robert Mugabe ne semble pas l'entendre de cette oreille.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Zimbabwe Crise politique Armée
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants