1 min de lecture International

Yémen : 29 enfants tués dans l'attaque d'un car, le pays sous le choc

29 enfants ont été tués dans des frappes aériennes contre un bus attribuées à la coalition militaire dirigée par l'Arabie saoudite. Le Conseil de sécurité de l'ONU va se réunir à huis clos vendredi.

29 enfants ont été tués dans l'attaque d'un bus au Yémen, près de la ville de Saada, jeudi 9 août
29 enfants ont été tués dans l'attaque d'un bus au Yémen, près de la ville de Saada, jeudi 9 août Crédit : Kareem al-Mrrany/AP/SIPA
Ceciledeseze75
Cécile De Sèze
et AFP

Les images sont très dures. Les faits pires. Jeudi 9 août, un car rempli d'enfants explose au Yémen, dans la région de Saada. Au total, 29 mineurs de moins de 15 ans sont tués. Alors que les frappes sont attribuées à la coalition militaire menée par l'Arabie Saoudite dans le pays depuis 2015 face aux rebelles Houthis. Un conflit qui provoque déjà la malnutrition d'un enfant sur trois, selon Unicef.

La coalition a admis sa responsabilité, mais se justifie en expliquant qu'elle visait un bus transportant "des rebelles Houthis". Elle a annoncé l'ouverture d'une enquête à la suite d'informations concernant "une opération des forces de la coalition dans la province de Saada jeudi et d'un bus de passagers ayant subi des dommages collatéraux".

Les restes du bus sont assez parlants. On ne distingue plus que la structure métallique du véhicule, complètement détruit.

À lire aussi
Le personnel médical était en grève dans les rues de Caracas, le 16 août dernier et a lancé des petites coupures dépréciées à cause de l'inflation que subit le pays. économie
Venezuela : dévalué, le nouveau bolivar a été mis en circulation
Les décombres du bus visé par des frappes aériennes de la coalition saoudienne
Les décombres du bus visé par des frappes aériennes de la coalition saoudienne Crédit : Kareem al-Mrrany/AP/SIPA

Le Conseil de sécurité de l'ONU va se réunir à huis clos vendredi 10 août. Une réunion qui va se tenir à la demande de la Bolivie, des Pays-Bas, du Pérou, de la Pologne et de la Suède, des pays qui ne sont pas membres permanents du Conseil de sécurité.

Le Yémen, lui, est sous le choc. Pourtant habitué aux violences émanent du conflit qui sévit depuis des années. Un photographe de l'AFP a vu des Yéménites creuser des tombes les unes à côté des autres en prévision de l'inhumation des enfants tués. Les hôpitaux luttent eux pour soigner les nombreux blessés.

"Nous appelons la coalition dirigée par l'Arabie saoudite à mener une enquête approfondie et transparente sur cet incident", a déclaré la porte-parole du département d'État américain Heather Nauert. Le secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres a lui demandé une "enquête rapide et indépendante". 

Des Yéménites creusent des tombes pour les enfants tués dans l'attaque d'un bus dans la région de Saada
Des Yéménites creusent des tombes pour les enfants tués dans l'attaque d'un bus dans la région de Saada Crédit : STRINGER / AFP
La rédaction vous recommande
Lire la suite
International Yémen Conflit
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7794388498
Yémen : 29 enfants tués dans l'attaque d'un car, le pays sous le choc
Yémen : 29 enfants tués dans l'attaque d'un car, le pays sous le choc
29 enfants ont été tués dans des frappes aériennes contre un bus attribuées à la coalition militaire dirigée par l'Arabie saoudite. Le Conseil de sécurité de l'ONU va se réunir à huis clos vendredi.
https://www.rtl.fr/actu/international/yemen-29-enfants-tues-dans-l-attaque-d-un-car-le-pays-sous-le-choc-7794388498
2018-08-10 17:37:51
https://cdn-media.rtl.fr/cache/766S3S615Np5juGUBjSCsw/330v220-2/online/image/2018/0810/7794388608_29-enfants-ont-ete-tues-dans-l-attaque-d-un-bus-au-yemen-pres-de-la-ville-de-saada-jeudi-9-aout.jpg