1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Ukraine : l'aide du FMI menacée par la Russie
1 min de lecture

Ukraine : l'aide du FMI menacée par la Russie

Les 3 milliards de dollars dus par l'Ukraine à la Russie pourraient menacer l'aide du FMI à Kiev.

La directrice générale du FMI, Christine Lagarde.
La directrice générale du FMI, Christine Lagarde.
Crédit : AFP PHOTO / Saeed KHAN
micro generique
La rédaction numérique de RTL
Journaliste

Un défaut de l'Ukraine sur les 3 milliards de dollars dus à la Russie d'ici à la fin de l'année pourrait menacer l'aide du FMI à Kiev, selon des explications données jeudi par un porte-parole du Fonds monétaire international.

Kiev cherche à obtenir un allègement de dette de 15 milliards de dollars et a entamé des négociations avec ses créanciers qui pourraient englober les 3 milliards de dollars prêtés par Moscou en 2010 à l'ancien gouvernement ukrainien.

17,5 milliards de dollars d'aide

Cet allègement doit abonder un plan d'aide de 40 milliards de dollars sur quatre ans en faveur de l'Ukraine, auquel le FMI doit contribuer à hauteur de 17,5 milliards de dollars.  Une règle interne au Fonds pourrait toutefois menacer la poursuite de ce programme. Elle prévoit que l'institution ne peut plus prêter à un pays s'il fait défaut sur une créance détenue par le secteur dit "officiel", c'est-à-dire un Etat ou une institution publique.

"Nous avons une règle de tolérance zéro", a rappelé le porte-parole du FMI, William Murray. Or, a-t-il ajouté, la créance détenue par les Russes doit bien être considérée comme de la dette détenue par un Etat.

La Russie au milieu

À lire aussi

"Si je ne me trompe pas, les 3 milliards de dollars (...) viennent d'un fonds souverain russe, c'est donc de la dette officielle", a ajouté M. Murray.

Si la Russie, à couteaux tirés avec l'Ukraine, refusait de renégocier sa dette d'ici à la fin de l'année, Kiev pourrait donc être contraint de faire défaut sur cette créance, plaçant le FMI dans une situation délicate.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/