1 min de lecture Syrie

Témoignage d'un Français parti combattre Daesh en Syrie : "J'étais très stressé"

DOCUMENT RTL - À 22 ans, il est le seul Français, parmi quelques occidentaux, parti combattre Daesh aux côtés des Kurdes en Syrie. Deux jours après la reprise d'Afrin par les trucs, il témoigne sur son engagement et son expérience de soldat.

La ville d'Afrin le 19 mars 2018
La ville d'Afrin le 19 mars 2018 Crédit : AFP
Christophe Decroix
Christophe Decroix et Éléonore De Marnhac

C'est le seul Français parti combattre du côté des Kurdes en Syrie. Cet ancien étudiant en géopolitique de 22 ans se bat depuis 15 mois, dans le Kurdistan syrien, contre Daesh puis contre les turcs, qui ont repris la ville d'Afrin dimanche 18 mars. 

À ses débuts en tant que soldat, il a suivi 5 semaines de formation dans une académie militaire puis d'autres formations dans des organisations alliées avec les Kurdes. Et le jeune combattant de gravir rapidement les échelons, "j'ai commencé en tant que simple soldat et à la fin je me suis retrouvé à être commandant de groupes de 4 à 6 personnes".

Le jeune homme a passé 7 mois sur la ligne de front, participant notamment à l'opération de Raqqa avant d'être envoyé combattre à Afrin. L'ancien étudiant se confie : "Il y a toujours un stress au combat mais je suis beaucoup plus serein qu'à mes débuts".

Une expérimentation concrète de ses idées antifascistes

Antifasciste et militant d'extrême gauche, il voit dans le projet politique des kurdes une expérimentation concrète de ses idées, notamment sur la libération des femmes qu'il juge "admirable" dans un pays du Moyen-Orient.

À lire aussi
Un officier de la garde républicaine, avec le portrait de Samuel Paty attentat
Les infos de 6h30 - Samuel Paty : ce que l’on sait des liens entre le terroriste et des djihadistes

Ses parents, qui ne savaient pas qu'il partait pour cette zone de guerre, ont finalement compris ses motivations. "Ils voyaient ça comme une radicalisation, confie le jeune français. Mais au fil des mois, ils se sont intéressés au sujet et maintenant ils comprennent mieux mon choix."

Le jeune homme reproche aux occidentaux d'avoir abandonné les Kurdes et compte rester pour le moment à leurs côtés pour poursuivre le combat.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Syrie Témoignage Daesh
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants