1 min de lecture International

Syrie : enquête sur les soupçons d'attaques chimiques au chlore

L'organisation pour l'interdiction des armes chimiques va ouvrir une enquête après des soupçons d'attaques au chlore en Syrie.

L'ONU va enquêter sur les allégations d'attaques au chlore en Syrie (archives)
L'ONU va enquêter sur les allégations d'attaques au chlore en Syrie (archives) Crédit : AFP / LOUAI BESHARA
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

L'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC) a annoncé l'ouverture d'une enquête ce mardi 29 avril. Le directeur général de l'OIAC Ahmet Uzumcu "a annoncé la création d'une mission d'établissement des faits concernant les allégations d'emploi de chlore en Syrie", a indiqué l'organisation dans un communiqué.

"Le départ de l'équipe est prévu incessamment", a ajouté l'organisation. "Cette mission va être conduite dans les conditions des plus périlleuses", a-t-elle précisé. L'OIAC a précisé que le gouvernement syrien avait "accepté la mise en place de cette mission" et "s'est engagé à assurer la sécurité dans les zones sous son contrôle".

La France et les États-Unis accusent Damas d'attaques chimiques

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a pour sa part fait état de son "adhésion" à la mise en place de cette mission, à laquelle l'ONU apportera une aide "logistique et sécuritaire"Les accusations sur l'utilisation de chlore ont été formulées alors que la Syrie est, officiellement du moins, sur le point d'achever son désarmement chimique en vertu d'un accord russo-américain conclu en septembre 2013 et entériné par l'ONU.

Certains soupçonnent le régime syrien d'utiliser ponctuellement des produits toxiques plus discrets pour éviter une réaction internationale. La France et les Etats-Unis ont récemment accusé Damas d'avoir utilisé un produit chimique industriel dans des attaques contre les rebelles dans le centre de ce pays en guerre depuis trois ans.

Le Conseil de sécurité de l'ONU avait pour sa part évoqué le 23 avril une enquête internationale sur le sujet. Le régime de Bachar Al-Assad et les rebelles se rejettent la responsabilité de ces attaques présumées.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
International Syrie Armes chimiques
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants