1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Syrie : à Kobané, 100 jihadistes tués en trois jours
1 min de lecture

Syrie : à Kobané, 100 jihadistes tués en trois jours

L'Observatoire syrien des droits de l'Homme estime à une centaine le nombre de combattants jihadistes tombés à Kobané en trois jours.

Des hommes observent de la fumée s'échapper de la ville de Kobané depuis la frontière turque, le 26 octobre 2014
Des hommes observent de la fumée s'échapper de la ville de Kobané depuis la frontière turque, le 26 octobre 2014
Crédit : AFP / BULENT KILIC
La rédaction numérique de RTL & AFP

"Durant ces trois derniers jours, sont morts au moins 100 membres de l'EI et de la police religieuse venus d'Alep et Raqa pour participer aux combats (...) à Kobané et les régions environnantes", indique ce samedi 1er novembre l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), une ONG qui se base sur un large réseau d'informateurs. 

De violents combats faisaient rage ce samedi dans la ville syrienne après une nouvelle attaque des jihadistes de l'État islamique contre les forces kurdes, qui bénéficient désormais de l'appui de 150 peshmergas irakiens lourdement armés.

La ville, devenue le symbole de la résistance à Daesh, a été le théâtre jusqu'à l'aube d'affrontements, les jihadistes tentant une nouvelle fois de s'emparer des quartiers nord afin d'encercler la ville en coupant son accès à la Turquie, selon l'OSDH.

958 morts, civils compris, en un mois et demi de combats

Depuis le début de l'offensive du groupe Daesh, lancée le 16 septembre dans la région de Kobané frontalière avec la Turquie, 576 jihadistes sont morts dans les affrontements avec les forces kurdes, qui ont elles perdu 361 combattants (YPG, principale milice kurde syrienne et ses alliés). Toujours selon l'OSDH, 21 civils ont également péri.

À lire aussi

Plus de 180.000 personnes ont été été tués depuis le début de la guerre en Syrie, en mars 2011.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/