1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. ONU : les États-Unis et la Russie veulent asphyxier le financement de l'État islamique
1 min de lecture

ONU : les États-Unis et la Russie veulent asphyxier le financement de l'État islamique

Les États-Unis et la Russie partage l'objectif commun de tarir les sources de financement de l'État islamique afin de lui faire face plus efficacement.

Le Conseil de sécurité de l'ONU, le 3 mars 2015
Le Conseil de sécurité de l'ONU, le 3 mars 2015
Julien Quelen & AFP

Au mois de février dernier, le Conseil de sécurité de l'ONU avait déjà adopté une résolution qui visait à sanctionner tous les individus ou entités qui financent indirectement l'État islamique en lui achetant du pétrole ou des objets archéologiques dérobés en Syrie ou en Irak. Aujourd'hui, le Conseil cherche donc à renforcer ces sanctions, notamment sous l'impulsion conjointe des États-Unis et de la Russie qui "partagent un même objectif", selon Samantha Power. 

Lors d'un point presse, l'ambassadrice américaine a précisé que Washington souhaitait "consolider et rationaliser les efforts du Conseil sur le financement de l'EI". En ce sens, Mme Power a également ajouté que le gouvernement américain avait reçu un projet de résolution russe qui ne sera toutefois pas forcément partie intégrante d'un texte commun. "Une bonne partie des efforts de la Russie vis-à-vis de l'EI, a-t-elle expliqué, se concentre sur le financement et sur la nécessité d'empêcher l'EI de tirer des ressources des ventes de pétrole ou d'accéder aux marchés financiers internationaux". 

Il y a un an, des experts de l'ONU avaient estimé que les ventes de pétrole rapportaient entre 850.000 et 1,65 millions de dollars par jour à l'État islamique. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/