1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. ONU : la Corée du Nord fait fi des sanctions
1 min de lecture

ONU : la Corée du Nord fait fi des sanctions

La Corée du Nord se joue des sanctions de l'ONU visant l'une de ses compagnies de transport maritime.

Kim Jong-Un
Kim Jong-Un
Crédit : KCNA VIA KNS / KCNA / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

La Corée du Nord est parvenue à contourner les sanctions des Nations unies visant l'une de ses compagnies de transport maritime en changeant l'immatriculation de ses bateaux, révèle un rapport de l'ONU publié mercredi.

Les auteurs du document, transmis au Conseil de sécurité, assurent également que des diplomates, responsables et représentants commerciaux nord-coréens sont impliqués dans le commerce d'armes, en violation de résolutions de l'ONU.

Le pays contourne les sanctions

La compagnie maritime en question, l'Ocean Maritime Management (OMM), avait été sanctionnée en juillet par le Conseil de sécurité lorsque l'un de ses navires, le Chong Chon Gang, en provenance de Cuba, avait été arraisonné à l'entrée du Canal de Panama après la découverte de conteneurs renfermant du matériel militaire.

"Jusqu'à présent, 13 des 14 navires contrôlés par l'OMM ont été renommés, leur propriété a été transférée à d'autres sociétés (...) et la gestion confiée à deux autres sociétés", explique le rapport, consulté par l'AFP. "Ces changements constituent vraisemblablement une stratégie pour contourner les gels d'avoirs" dont la compagnie fait l'objet.

Pyongyang renforce ses programmes militaire et nucléaire

À écouter aussi

Selon le texte, les sanctions de l'ONU n'ont pas empêché l'OMM de continuer à fonctionner grâce à des sociétés écrans au Brésil, en Chine, en Egypte, en Grèce, au Japon, en Malaisie, au Pérou, en Russie, à Singapour et en Thaïlande.

La Corée du Nord est aussi sous le coup d'une série de sanctions prises par le Conseil de sécurité en raison de son programme nucléaire controversé, mais le rapport constate que Pyongyang tente toujours d'acquérir du matériel "lié à ses programmes militaire et nucléaire".

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/