1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Norvège : le tueur Anders Breivik entre à l'université
2 min de lecture

Norvège : le tueur Anders Breivik entre à l'université

L'auteur du massacre d'Utoya, qui avait abattu 77 personnes en 2011, a été accepté à la faculté d'Oslo pour suivre un cursus en sciences politiques.

Anders Breivik lors de son procès à Oslo le 24 août 2012.
Anders Breivik lors de son procès à Oslo le 24 août 2012.
La rédaction numérique de RTL & AFP

Le tueur qui avait assassiné 77 personnes en 2011 en Norvège va étudier à l'université. La faculté d'Oslo a accepté la candidature d'Anders Behring Breivik à son cursus de sciences politiques vendredi 18 juillet. Mais il ne pourra pas obtenir de diplôme.

En Norvège, tout détenu a le droit de suivre des études supérieures s'il dispose d'un bagage scolaire suffisant. Breivik a ainsi postulé à des études de premier cycle universitaire susceptibles, en théorie, de déboucher sur une licence. "Il a obtenu une place chez nous. Il remplit les critères", explique la porte-parole de l'université d'Oslo Marina Tofting. Mais l'obtention du diplôme n'est pas possible aujourd'hui pour Breivik, car cinq des neuf matières obligatoires du cursus exigent de se rendre à l'université pour des séminaires. Or, dans ses conditions actuelles de détention (un isolement total sans accès à internet), il ne pourra pas aller sur le campus, ni côtoyer d'enseignants ou d'étudiants. Ses contacts avec l'université passeront par un intermédiaire. "Il ne bénéficiera pas d'exemption", assure le professeur de science politique Dag Harald Claes. "Il ne pourra passer ces matières que lorsque son régime de détention sera allégé ou s'il est éventuellement remis en liberté un jour".

Les familles des victimes se sentent "blessées"

Le 22 juillet 2011, Breivik, qui disait viser le multiculturalisme, avait fait exploser une bombe près du siège du gouvernement à Oslo. Puis il avait ouvert le feu sur un rassemblement de la Jeunesse travailliste sur l'île d'Utoya, à une trentaine de kilomètres de la capitale norvégienne, tuant 77 personnes. Il purge aujourd'hui une peine de 21 ans de prison, susceptible d'être prolongée indéfiniment tant qu'il reste considéré comme dangereux.

Qu'il lise des romans ou des livres de sciences politiques n'a pour nous pas d'importance du moment qu'il reste derrière les barreaux.

Lisbeth Kristine Royneland, présidente du groupe de soutien aux familles des victimes

"C'est blessant qu'il puisse étudier mais c'est comme ça en Norvège (...) Cela fait encore plus mal quand l'annonce tombe à quelques jours des commémorations", quatre ans après les attaques, a réagi la présidente du groupe de soutien aux familles des victimes, Lisbeth Kristine Royneland. "Mais qu'il lise des romans ou des livres de sciences politiques n'a pour nous pas d'importance du moment qu'il reste derrière les barreaux". Breivik avait déjà postulé en 2013 pour des études supérieures mais ne disposait pas alors des compétences scolaires nécessaires. Il s'est, depuis, remis à niveau.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/