1 min de lecture Zimbabwe

Mort du lion Cecil : le Zimbabwe ne poursuivra pas le dentiste qui a tué l'animal

La ministre zimbabwéenne de l'Environnement assure que le Dr Palmer est toujours le bienvenu dans son pays "mais pas pour chasser".

Le lion Cecil (photo d'illustration)
Le lion Cecil (photo d'illustration) Crédit : ZIMBABWE NATIONAL PARKS / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Le Zimbabwe renonce ce lundi 12 octobre à poursuivre en justice le dentiste et chasseur américain qui a tué en juillet l'emblématique lion Cecil, car "ses papiers étaient en règle" et il ne savait pas qu'il commettait une infraction. "Il s'avère que le dentiste Walter Palmer est venu au Zimbabwe parce que tous ses papiers étaient en règle", affirme la ministre de l'Environnement, Oppah Muchinguri, à la presse, ajoutant que le dentiste était toujours le bienvenu au Zimbabwe "mais pas pour chasser".

L'émotion des défenseurs des animaux avait grimpé d'un cran quand ils ont appris qui avait tué Cecil, le plus célèbre lion du Zimbabwe. L'animal âgé de 13 ans a été abattu par un braconnier américain, qui a déboursé 50.000 dollars pour que deux guides locaux le mènent jusqu'à Cecil. Depuis que son nom a été révélé, mardi 28 juillet, Walter James Palmer, un chasseur controversé du Minnesota, est devenu l'ennemi public numéro un aux États-Unis. Ce riche dentiste a relancé la polémique sur les pratiques des amateurs de grande chasse en Afrique. Il s'est offert la tête de l'emblématique lion à crinière noire, star du plus grand parc zimbabwéen, grâce à des intermédiaires locaux. Il a d'abord été identifié par l'ONG Zimbabwe Conservation Task Force (ZCTF), puis par l'Association des opérateurs de safari du pays.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Zimbabwe Chasse Lion
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants