1 min de lecture Mexique

Mexique : quand un enfant barre la route à une manifestation anti-mariage gay

CHRONIQUE - La saisissante photo de cet enfant mexicain a fait un carton sur les réseaux sociaux.

Simon_245 Le Son de l'Image Simon Buisson iTunes RSS
>
Mexique : quand un enfant barre la route à une manifestation anti-mariage gay Crédit Image : Hector GUERRERO / AFP | Crédit Média : Simon Buisson | Durée : | Date : La page de l'émission
Simon Buisson
Simon Buisson

La scène se déroule samedi 10 septembre à Celaya, dans le centre du Mexique, lors d'une manifestation anti-mariage gay. Un petit garçon est au milieu de la route. Il est seul. Face à lui, deux pick-ups et une voiture de police suivie de 11.000 manifestants qui défilent avec le "Front national pour la famille" en clamant : "Le mariage c'est un homme et une femme". Comme "La manif pour tous" en France, dont il a repris le logo, le cortège s'oppose à l'ouverture du mariage aux couples de même sexe, annoncé par le président mexicain Enrique Peña Nieto.

L'auteur du cliché est un photographe local : Manuel Rodriguez. Il raconte avoir vu l'enfant marcher en faisant des signes "stop". Il a pris la photo, la foule est arrivée, le garçonnet s'est écarté. Âgé de 12 ans, l'enfant s'appellerait César. Son oncle serait homosexuel, et il aurait voulu le défendre.

Tout semble presque trop parfait. Car en voyant cet image d'un enfant insoumis face à la foule, on pense forcément à l'Homme de Tian'anmen lors des révoltes étudiantes de 89 à Pékin.

Mais au Mexique, certains accusent le photographe d'avoir payé l'enfant pour prendre la pose. D'autres dénoncent un bidonnage. Même dans le propre journal du reporter, sa version est mise en doute. Une tante de l'enfant explique qu'il ne faisait que jouer, qu'il n'a parlé à personne, que son oncle n'est pas gay et qu'il est, depuis, victime d'homophobie de la part de ses camarades de classe.

À lire aussi
Une échelle posée contre le mur qui borde la frontière entre le Mexique et les États-Unis (Illustration) immigration
Mexique : des migrants franchissent le mur de Donald Trump pour 5 euros

César est en tout cas devenu malgré lui le symbole des pro mariage pour tous. Sans doute instrumentalisé par un photographe un peu trop engagé dans un pays où la vérité est toujours très relative...

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Mexique Amérique du Nord Amérique latine
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants