1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. États-Unis : hitchBOT, le petit robot auto-stoppeur canadien retrouvé démembré
1 min de lecture

États-Unis : hitchBOT, le petit robot auto-stoppeur canadien retrouvé démembré

hitchBOT, le petit robot auto-stoppeur fabriqué au Canada, a été retrouvé démembré par des vandales à Philadelphie alors qu'il tentait de savoir si les humains étaient dignes de confiance.

hitchBOT, le petit robot auto-stoppeur canadien
hitchBOT, le petit robot auto-stoppeur canadien
Julien Quelen & AFP

Jusqu'à présent, la mission de hitchBOT s'était bien déroulée. Le petit robot auto-stoppeur canadien, censé découvrir si les humains sont dignes de confiance, avait traversé le Canada, une partie de l'Allemagne et des Pays-bas sans encombre avant de lever le pouce aux États-Unis. 

À Philadelphie, alors qu'il n'avait parcouru que 480 kilomètres (contre 6.000 au Canada, par exemple), hitchBOT a été retrouvé démembré par des vandales. "Oh, mon corps a été endommagé. J'imagine que, parfois, de mauvaises choses arrivent aux gentils robots ! Mon voyage doit prendre fin pour le moment mais mon amour pour les humains ne s'éteindra jamais", a-t-il ainsi déclaré sur son site internet après l'agression. 

Si aucune plainte n'a été déposée, la police a d'ores et déjà signalé qu'elle n'ouvrirait pas d'enquête au sujet du petit robot qui pourrait tout de même ressusciter. En effet, The Hacktoryun collectif technologique de Philadelphie, où 33 meurtres ont été enregistré rien que le mois dernier, s'est proposé de le remettre sur les routes. "Si nous avons l'aval des créateurs pour réparer ou remplacer des pièces de hitchBOT, nous serions heureux de le faire (...) Nous pourrions aussi construire un hitchBOT2 qui partirait dans son propre voyage", peut-on ainsi lire sur leur blog. 

"Nous savons que de nombreux fans de hitchBOT vont être déçus mais nous voulons leur assurer que cette superbe expérience n'est pas terminée", ont pour leur part fait savoir les créateurs, ne donnant toutefois pas la garantie de renouveler l'expérience sous cette forme. "Nous nous concentrerons désormais sur la question 'que peut-on apprendre de tout ça ?' et explorerons la possibilité de futures aventures pour les robots et les humains", ont-ils expliqué. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/