2 min de lecture Espionnage américain

Espionnage américain : "Les services de renseignement savaient mais ne pouvaient rien faire", explique un spécialiste

Un journaliste de "Libération" spécialiste des questions de surveillance révèle que les antennes de la NSA sur le toit de l'ambassade américaine étaient connues des services de renseignements français.

Pacaud 245x300 RTL Grand Soir Christophe Pacaud iTunes RSS
>
Jean-Marc Manach explique que la France était au courant des pratiques américaines Crédit Image : AFP | Durée : | Date : La page de l'émission
Julien Quelen
Julien Quelen
Journaliste RTL

Alors que l'indignation règne dans la sphère politique française après les révélations de WikiLeaks publiées par Mediapart et Libération sur les présidents espionnés par la NSA de 2004 à 2006, Jean-Marc Manach, journaliste spécialiste des questions de surveillance et d'internet, explique que la technique utilisée par l'agence de sécurité américaine n'avait rien d'un secret. Les antennes, placées sur le toit de l'ambassade américaine située à quelques centaines de mètres de l'Élysée, avaient déjà été repérées et signalées sur la toile. 

"C'est quelque chose qui avait été identifié par un blogueur qui s'appelle zone d'intérêt, qui avait vu apparaître en comparant les photos satellites sur Google Earth quelque chose sur le sommet du toit de l'ambassade américaine entre 2004 et 2005. Ce type de bâtiment existe sur un grand nombre d'ambassades américaines de par le monde, il y aurait 80 installations de ce type dont 19 en Europe. C'est un bâtiment qui est contrôlé par le SCS "Special Collection Service), qui est une unité conjointe de la NSA et de la CIA" 

Il y a là un petit côté "Jamesbonderie"

Jean-marc Manach, spécialiste des questions de surveillance
Partager la citation

Le spécialiste explique par ailleurs que le bâtiment est en réalité dissimulé à l'aide de subterfuges qui rappellent les films d'espionnage aux scènes surréalistes. "Ce bâtiment un peu bizarre est un trompe l’œil. Il y a des fenêtres, mais ce ne sont pas des vraies, elles sont peintes et derrière se cachent des antennes qui servent à espionner les télécommunications (...) C'est un petit peu comme dans un film, pour le coup, il y a là un petit côté 'jamesbonderie'". 

Aucun moyen d'intervenir

Les écoutes américaines, encadrées avec certitude entre 2004 et 2012, auraient pu se dérouler sur une période plus large que celles publiées par Mediapart et Libération. Comment se peut-il alors que ceci se soit déroulé à côté de l'Élysée sans que personne ne s'en rende compte en huit ans ? Pour le spécialité invité de RTL Grand Soir, les services de renseignements français étaient au courant. 

À lire aussi
Le consultant de la NSA Edward Snowden le 6 juin 2013. affaire Snowden
Affaire Snowden : révélations, demande d'asile... ce qu'il faut savoir

"Il y a beaucoup de gens qui ont appris l'existence de cette station espion en plein cœur de Paris aujourd'hui mais en fait on le savait depuis des années. Les services de renseignements français étaient bien évidemment au courant depuis des années, mais une ambassade est un territoire souverain donc on ne peut rien faire". 

Selon Jean-Marc Manach, la NSA se serait fixé comme objectif de pouvoir écouter n'importe qui et maîtriser l'information au niveau mondial. Ainsi, les révélations montrent bien la volonté des États-Unis de comprendre la vie politique française, à travers les prismes économiques, sociologiques ou diplomatiques et ce même sur des questions sensibles et classifiées en toute impunité. Mercredi, à l'issue du Conseil de sécurité réunit par le président Hollande, l'Élysée faisait état de faits inacceptables.  

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Espionnage américain Espionnage États-Unis
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7778866370
Espionnage américain : "Les services de renseignement savaient mais ne pouvaient rien faire", explique un spécialiste
Espionnage américain : "Les services de renseignement savaient mais ne pouvaient rien faire", explique un spécialiste
Un journaliste de "Libération" spécialiste des questions de surveillance révèle que les antennes de la NSA sur le toit de l'ambassade américaine étaient connues des services de renseignements français.
https://www.rtl.fr/actu/international/espionnage-americain-les-services-de-renseignement-savaient-mais-ne-pouvaient-rien-faire-explique-un-journaliste-d-investigation-7778866370
2015-06-25 00:16:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/7ytkVja5EhylIV0ZhNnE-A/330v220-2/online/image/2015/0624/7778862575_l-ambassade-americaine-a-paris-place-de-la-concorde.jpg