2 min de lecture Espagne

En Espagne, on peut s'offrir un aéroport pour 10.000 euros

L'aéroport de Ciudad-Real, symbole de la bulle immobilière, avait coûté 1,1 milliard d'euros avant de faire faillite en 2012. Un mystérieux groupe chinois vient de l'acquérir aux enchères.

Le terminal de l'aéroport de Ciudad Real le 19 décembre 2008 (archive).
Le terminal de l'aéroport de Ciudad Real le 19 décembre 2008 (archive). Crédit : Flickr / Javier Ortega Figueiral
Julie Coste
Journaliste

Le groupe chinois Tzaneen International peut se targuer d'avoir fait une belle affaire. Il vient d'acquérir aux enchères l'aéroport de Ciudad Real, en Espagne, pour 10.000 euros. Un aéroport qui a coûté 1,1 milliard d'euros pour sortir de terre... 

"Un groupe chinois achète l’aéroport de Ciudad Real pour 10.000 euros”, a titré le quotidien espagnol El Pais vendredi 17 juillet, repris par Courrier international. Comme l'explique le site, l'aéroport de Ciudad Real est le symbole de la bulle immobilière espagnole. Inauguré en 2008, il doit devenir le deuxième aéroport de Madrid (pourtant située à 200 km).

Destiné à accueillir 2 millions de passagers par an au départ - et jusqu'à 7 millions - ce terminal ultra-moderne dispose d'une piste de 4.200 mètres de long, l'une des plus longues d'Europe, pouvant recevoir des A380. Mais le trafic n'est pas au rendez-vous. En quatre ans, l'aéroport voit passer moins de 100.000 voyageurs, selon Le MondeSur Flickr, de nombreuses photos montrent les pistes, les couloirs et les parkings déserts de de cet "aéroport fantôme".

Un mystérieux acheteur chinois

Finalement, Ciudad Real fait faillite et ferme ses portes en avril 2012. Il retrouve brièvement vie quand Pedro Almodovar y tourne Les amants passagers, en septembre de la même année. 

À lire aussi
Manuel Valls chahuté à Barcelone Espagne
Manuel Valls chahuté à Barcelone par des indépendantistes catalans

Mis en vente aux enchères pour 100 millions d'euros en 2013, il vient seulement de trouver acquéreur pour une somme bien inférieure : 10.000 euros. "Pour ce prix, l’acquéreur - le véhicule d’investissement chinois Tzaneen international, inscrit au registre marchand en mars dernier avec un capital social de 4 000 euros - a acheté la piste d’atterrissage, les hangars, la tour de contrôle et une partie des terrains", précise Le Monde. La société justifie le montant dérisoire de son offre "par l’existence 'd’une zone immobilière adjacente fragmentée', des 'charges réelles' élevées, la 'suspension des licences' pour opérer ou encore des 'dépenses significatives inévitables' pour la maintenance des infrastructures", indique le quotidien du soir. 

Une "porte d'entrée" en Europe

Tzaneen international promet toutefois d'investir "entre 60 et 100 millions d'euros" pour racheter le terminal, le parking et tous les terrains, et pour remettre en route l'aéroport. Objectif : "convertir l’aéroport en 'porte d’entrée en Europe' de 'diverses entreprises chinoises intéressées' qui sont à la recherche d’une voie d’accès pour leurs marchandises", selon Courrier international, qui cite un communiqué du groupe. 

Les autres acheteurs potentiels ont jusqu'au 15 septembre pour faire une contre-offre. "Mais celles-ci ne peuvent en aucun cas être inférieures à 70 % de la valeur estimée, soit 28 millions d’euros, précise Le Monde. Si aucune n’atteint ce montant, le mystérieux investisseur chinois pourra sceller la vente pour 10.000 euros"... 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Espagne Chine Immobilier
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7779148374
En Espagne, on peut s'offrir un aéroport pour 10.000 euros
En Espagne, on peut s'offrir un aéroport pour 10.000 euros
L'aéroport de Ciudad-Real, symbole de la bulle immobilière, avait coûté 1,1 milliard d'euros avant de faire faillite en 2012. Un mystérieux groupe chinois vient de l'acquérir aux enchères.
https://www.rtl.fr/actu/international/en-espagne-on-peut-s-offrir-un-aeroport-pour-10-000-euros-7779148374
2015-07-19 11:30:16
https://cdn-media.rtl.fr/cache/yG-327LEMsjFhHdJAEkYxA/330v220-2/online/image/2015/0719/7779148377_le-terminal-de-l-aeroport-de-ciudad-real-le-19-decembre-2008-archive.jpg