3 min de lecture Faits divers

En Australie, psychose face aux fraises piégées avec des aiguilles à coudre

Plusieurs personnes ont été hospitalisées après avoir consommé des fraises dans lesquelles de petites aiguilles en métal avaient été placées. Le prix de la fraise, économie porteuse, s'est effondré.

BEGOT 245300 La Revue de Presse Amandine Begot iTunes RSS
>
En Australie, psychose face aux fraises piégées aux aiguilles à coudre Crédit Image : AFP / Georges Gobet | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
BEGOT 245300
Amandine Begot

Les Australiens privés de fraises. C'est une histoire complètement hallucinante, digne d'un polar que nous raconte ce matin la Matinale du Monde. Tout a commencé la semaine dernière. Un homme arrive à l’hôpital, il souffre de douleurs à l'estomac après avoir mangé des fraises achetées dans un supermarché. Mais les fraises sont piégées, contaminées par des aiguilles à coudre.

Depuis, plusieurs autres personnes ont été blessées, dont une petite fille de 7 ans. La plupart des fraises, cultivées dans le Queensland, ont été retirées des rayons mais dans tout le pays la psychose gagne désormais du terrain. Des dizaines et des dizaines d'internautes publient sur les réseaux sociaux des photos de fraises contenant de petites aiguilles de métal.

La police recommande aux consommateurs de couper les fraises en deux avant de les manger. Quant au gouvernement, il a décidé d'offrir une récompense : 100.000 dollars australiens (un peu plus de 60.000 euros) à quiconque permettrait d'interpeller ce dangereux criminel.

À lire aussi
Cordon de sécurité de la police allemande (illustration) faits divers
Allemagne : un mort et plus de 60 blessés dans un accident de car

Dans cet état, l'industrie de la fraise représente près de 100 millions de chiffre d'affaires, or "depuis le début de l'affaire les prix ont dégringolé. Ils ont été divisés par deux en quelques jours", explique Le Monde. Pour l'instant, aucune revendication, aucun mobile. L'association des producteurs de fraises de la région évoque la piste possible d'un ancien employé du secteur mécontent.

À suivre donc, d'autant qu'après la fraise le crime pourrait s'étendre à d'autres fruits. Le 17 septembre, une femme de 62 ans a ainsi été surprise en train de placer une aiguille dans une banane. Selon la police du Queensland elle semble avoir agi par volonté de copier le mode opérateur du ou des saboteurs de fraises, mais n'aurait rien à voir avec eux. 

Verbalisé pour vitesse trop lente

Autre histoire étonnante, plus près de chez nous cette fois. Celle de cet automobiliste verbalisé pour vitesse lente. C'est la une du Bien Public. La semaine dernière, Philippe, un commercial, emprunte la nationale entre Dijon et Chalon-sur-Saône.

Une voiture qui venait dans l'autre sens lui fait des appel de phares. "Nous étions en pleines vendanges, avec beaucoup de tracteurs sur la route, j'ai pensé à un accident. J'ai donc levé le pied", raconte-t-il.

Erreur ! Il n'y avait pas d'accident mais deux motards de la gendarmerie qui procédaient à  un contrôle de vitesse. L'un d'eux l’arrête et lui indique qu'il vient de le contrôler à 60km/h. Il lui demande pourquoi il roule si lentement. Philippe explique qu'il a pensé à un accident, en vain.

Ce week-end, il a reçu une amende de 22 euros. Amende qu'il compte bien contester. "À l'heure où on nous demande de rouler à 80 km/h c'est quand même un comble", lance-t-il.

Suspension de permis ou éthylotest antidémarrage ?

À propos de sécurité routière, les automobilistes contrôlés positifs à l'alcool vont désormais pouvoir choisir entre la suspension de permis et la pose d'un éthylotest antidémarrage. C'est à lire dans Le Figaro. "Le dispositif va d'abord être testé dans six départements, notamment le Finistère et la Drôme. Il devrait ensuite être généralisé dès le mois de janvier prochain.

L'idée est de lutter contre l'alcool au volant, qui reste la deuxième cause de mortalité sur les routes. Les associations quant à elles réclament plus de contrôles en 2018. Ce sont 9,8 millions de dépistages qui ont été réalisés sur les routes, c'est 2.5% de moins que l'année précédente.

"L'Équipe" inspiré par Macron

Enfin eux ne s'affichent pas ce matin au volant de belles voitures mais sur un passage piéton. Une très très réussie de l'Équipe. On y voit Cavani, MBappé , Neymar et Tuchel, le nouvel entraîneur du PSG, en train de traverser un passage piéton Une allusion bien sûr à la célèbre pochette de l’album Abbey Road des Beatles, alors que les Parisiens jouent ce soir à Liverpool, la ville du groupe.

Allusion aussi à la polémique de ces derniers jours après les propos d’Emmanuel Macron face à un chômeur. "Une route à traverser" titre l'Équipe.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Australie Océanie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7794813490
En Australie, psychose face aux fraises piégées avec des aiguilles à coudre
En Australie, psychose face aux fraises piégées avec des aiguilles à coudre
Plusieurs personnes ont été hospitalisées après avoir consommé des fraises dans lesquelles de petites aiguilles en métal avaient été placées. Le prix de la fraise, économie porteuse, s'est effondré.
https://www.rtl.fr/actu/international/en-australie-psychose-face-aux-fraises-piegees-aux-aiguilles-a-coudre-7794813490
2018-09-18 10:38:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/Ouz98s1Z-wx_p7ONJNytUA/330v220-2/online/image/2015/0921/7779788345_des-fraises-illustration.jpg