2 min de lecture États-Unis

Donald Trump, forcé de débloquer ses détracteurs sur Twitter

Certains internautes avaient saisi la justice américaine, après avoir été bloqués par le président américain sur Twitter. Ils affirmaient que cela entravait leur liberté d'expression.

Le président américain Donald Trump le 30 avril 2018
Le président américain Donald Trump le 30 avril 2018 Crédit : SAUL LOEB / AFP
Caroline Drzewinski
Caroline Drzewinski
et AFP

Une décision de justice cocasse. Donald Trump a débloqué mercredi 29 août une série de détracteurs qu'il avait bloqués sur Twitter, semblant se plier à un jugement rendu par une juge fédérale en mai. 

Le président américain avait été attaqué en justice par 7 personnes, qui l'accusaient d'entraver leur liberté d'expression en les empêchant de réagir directement à ses déclarations sur le réseau social. Pour cause, elles ne pouvaient pas voir ses tweets ni lui écrire. 

Le 23 mai dernier, la juge fédérale Naomi Reice Buchwald avait ordonné au milliardaire républicain de les débloquer. Cette décision avait fortement déplu à la Maison Blanche, qui avait alors annoncé son intention de faire appel. Des menaces qu'elle n'a finalement pas mis à exécution. "La Maison Blanche a pris des mesures pour se conformer à la décision du tribunal", a indiqué l'institut Knight de l'université Columbia, qui défend la liberté d'expression et avait assigné en justice le président au nom de ces sept utilisateurs de Twitter. 

À lire aussi
Grant Robicheaux et Cerissa Riley, un couple californien soupçonné d'un millier d'agressions sexuelles Amérique du Nord
États-Unis : un couple de Californiens soupçonné d'un millier d'agressions sexuelles

54 millions de followers

"Le mois dernier nous avions signalé au ministère de la Justice 41 personnes bloquées par le président sur la base de leurs opinions, et nous avons été informés du fait que beaucoup d'entre elles ont depuis été débloquées", a ajouté l'institut spécialisé. Il a néanmoins précisé que d'autres individus étaient "toujours bloqués" et a appelé la Maison Blanche à "les débloquer immédiatement". 

Plusieurs personnes débloquées se sont immédiatement réjouies sur Twitter, bien décidées à reprendre immédiatement leurs critiques du président américain. Ce fut notamment le cas de Jon Wolfsthal, un ancien responsable de l'administration Obama. "Merci de m'avoir débloqué, je peux maintenant vous dire ce que je pense, préparez-vous", a-t-il écrit.

Donald Trump a fait de Twitter son média favori. Il utilise quasi-quotidiennement le réseau social pour annoncer des mesures ou des nominations, féliciter ses supporteurs ou attaquer ses opposants. Son compte est suivi par quelque 54 millions de personnes. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Donald Trump Twitter
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7794586776
Donald Trump, forcé de débloquer ses détracteurs sur Twitter
Donald Trump, forcé de débloquer ses détracteurs sur Twitter
Certains internautes avaient saisi la justice américaine, après avoir été bloqués par le président américain sur Twitter. Ils affirmaient que cela entravait leur liberté d'expression.
https://www.rtl.fr/actu/international/donald-trump-force-de-debloquer-ses-detracteurs-sur-twitter-7794586776
2018-08-30 01:35:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/xODFfS_uyjACmW7kJmW54A/330v220-2/online/image/2018/0501/7793223329_le-president-americain-donald-trump-le-30-avril-2018.jpg