1 min de lecture Brésil

Dilma Rousseff, la présidente du Brésil, a été destituée

Sans surprise, le Sénat a voté la destitution de la présidente brésilienne. Arrivée en janvier 2011, Dilma Rousseff quitte le pouvoir brésilien.

La présidente du Brésil Dilma Rousseff, à Brasilia le 12 avril 2016
La présidente du Brésil Dilma Rousseff, à Brasilia le 12 avril 2016 Crédit : EVARISTO SA / AFP
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Clap de fin pour Dilma Rousseff. La présidente du Brésil a été destituée mercredi 31 août par une majorité des sénateurs. Elle est accusée de maquillage des comptes publics, au terme d'une procédure juridico-politique hautement controversée. Sur les 81 parlementaires, 61 ont voté pour la destitution de la dirigeante de gauche, élue en 2010 à la tête du plus grand pays d'Amérique latine.
Les sénateurs doivent encore voter, sous la direction du président de la Cour suprême (STF) Richard Lewandowski, pour décider si Dilma Rousseff, reconnue coupable d'avoir commis un "crime de responsabilité", est également interdite d'exercer toute fonction publique pendant huit ans. L'ex-dirigeante, qui a suivi le vote depuis sa résidence du palais de l'Alvorada en compagnie de son mentor, l'ex-président Luiz Inacio Lula da Silva, devrait faire une déclaration à la presse avant de quitter Brasilia pour rejoindre son domicile de Porto Alegre où vivent sa fille et ses deux petits-fils.

Michel Turner, le vice-président devient président

Elle sera remplacée dans la journée par son ancien vice-président, Michel Temer. Ce dernier, qui a précipité sa chute, prêtera serment dans la foulée lors d'une très brève cérémonie, avant de s'envoler vers la Chine pour participer à un sommet du G20, où il tentera de redorer le blason terni de la première économie d'Amérique latine. "Le Brésil ne peut pas être absent de la réunion du G20", a souligné au quotidien O Globo Michel Temer, qui devrait selon les médias s'exprimer dans la soirée dans une allocution télévisée enregistrée.

Tout aussi impopulaire que sa rivale, il exerçait déjà la présidence à titre intérimaire depuis la suspension, le 12 mai par le Sénat, de la première femme élue à la tête du cinquième pays le plus peuplé de la planète. Englué depuis la réélection de Dilma Rousseff fin 2014 dans une crise politique et économique de magnitudes historiques, sur fond de méga-scandale de corruption, le Brésil rompt ainsi avec 13 ans de gouvernements du Parti des travailleurs initiée en 2003 par Lula. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Brésil Dilma Rousseff Amérique du Sud
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7784684187
Dilma Rousseff, la présidente du Brésil, a été destituée
Dilma Rousseff, la présidente du Brésil, a été destituée
Sans surprise, le Sénat a voté la destitution de la présidente brésilienne. Arrivée en janvier 2011, Dilma Rousseff quitte le pouvoir brésilien.
https://www.rtl.fr/actu/international/dilma-roussef-la-presidente-du-bresil-a-ete-destituee-7784684187
2016-08-31 18:46:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/Fla0JxhbjYy7nbdc937q0Q/330v220-2/online/image/2016/0418/7782884949_la-presidente-du-bresil-dilma-rousseff-a-brasilia-le-12-avril-2016.jpg