1 min de lecture Corée du Nord

Corée du Nord : le pays a gagné 2 milliards de dollars grâce à des cyberattaques

Le pays s'est approprié environ 2 milliards de dollars grâce à des cyberattaques contre des banques et des plateformes de cryptomonnaies, ont indiqué les Nations unies.

Kim Jong-Un, le leader nord-coréen, sur une photo dévoilée le 6 août 2019
Kim Jong-Un, le leader nord-coréen, sur une photo dévoilée le 6 août 2019 Crédit : KCNA VIA KNS / AFP
Marie Sasin
Marie Sasin
et AFP

Les sommes perçues serviront à financer le programme d'armement nucléaire du pays. La Corée du Nord s'est appropriée environ 2 milliards de dollars grâce à des cyberattaques contre des banques et des plateformes de cryptomonnaies, indique un rapport des Nations unies consulté mercredi par l'AFP.

L'ONU enquête sur au moins 35 attaques déclarées, la plupart menées sous la houlette des services de renseignement nord-coréens. Celles, de "grande ampleur", visant les échanges de cryptomonnaies, "permettent à la Corée du Nord de générer des revenus plus difficiles à suivre (...) que le secteur bancaire traditionnel", relève le rapport.

Selon le texte, Pyongyang viole plusieurs sanctions de l'ONU en achetant du matériel pouvant servir à développer des armes et en échangeant charbon et pétrole grâce à des transbordements entre navires. La Corée du Nord a enchaîné ces dernières semaines les tirs de missiles de courte portée.

Un "avertissement" aux États-Unis et à la Corée du Sud, en raison de leurs manœuvres militaires conjointes, a prévenu mercredi le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un. Cependant, le président américain Donald Trump a donné jeudi 1er août son approbation tacite aux tirs de missiles en affirmant que les récents essais menés par Pyongyang ne lui posaient "pas de problème".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Corée du Nord Cybersécurité Kim Jong-Un
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants