1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Copenhague : des démineurs près du lieu de la première fusillade
2 min de lecture

Copenhague : des démineurs près du lieu de la première fusillade

Des démineurs sont intervenus ce mardi matin près du site de la 1ère fusillade de Copenhague après "une lettre suspecte".

Des policiers à Copenhague le 15 février 2015 près du lieu où le tireur présumé des attentats a été abattu. (Archives)
Des policiers à Copenhague le 15 février 2015 près du lieu où le tireur présumé des attentats a été abattu. (Archives)
Crédit : CLAUS BJORN LARSEN / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

Plus de peur que de mal. Des démineurs sont brièvement intervenus ce mardi matin 17 février près du centre culturel de Copenhague visé par une fusillade meurtrière samedi, après la découverte d'une "lettre suspecte" qui s'est révélée sans danger, a annoncé la police danoise.
La lettre contenait une référence explicite à l'attaque qui a fait un mort et blessé trois policiers lors d'un débat sur l'islamisme et la liberté d'expression, selon la police citée par l'agence de presse danoise Ritzau. "La police est actuellement près de Krudttønden (centre culturel) après la découverte d'une lettre suspecte", avait d'abord annoncé la police sur Twitter. "Des démineurs ont été appelés", avait-elle ajouté, précisant qu'il s'agissait d'"une procédure normale". Après une vingtaine de minutes, elle a indiqué qu'il n'y avait aucun danger : "Fouilles terminées. Pas de trace d'explosif".

Une nouvelle arrestation

Par ailleurs, la police a annoncé également ce mardi une arrestation qui s'est déroulée dans la nuit, sans toutefois préciser si elle était liée aux attaques du week-end. "Nous pouvons confirmer que nous avons procédé à une arrestation mais nous ne pouvons pas dire si elle est liée à l'enquête en cours ni les raisons pour lesquelles l'homme a été arrêté", a déclaré un porte-parole, Steen Hansen.
Selon le journal Ekstra Bladet qui montre des images impressionnantes d'une équipe d'intervention spéciale, l'arrestation a eu lieu dans le quartier populaire de Nørrebro, où l'auteur présumé des attaques - un Danois d'origine palestinienne - a été abattu par la police tôt dimanche matin.

Après l'attaque du centre culturel dans laquelle un réalisateur de 55 ans, Finn Nørgaard, a péri, d'autres coups de feu avaient ciblé une synagogue dans la nuit de samedi à dimanche, tuant un juif de 37 ans qui montait la garde à l'extérieur du bâtiment. Deux autres policiers avaient été blessés.
Lundi, la police avait aussi annoncé l'arrestation et l'inculpation pour complicité de deux hommes soupçonnés d'avoir aidé l'auteur présumé des attentats à faire disparaître une arme et à se procurer une cachette.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.