1 min de lecture Farc

Colombie : deux soldats retenus par les Farc

Deux soldats colombiens ont été enlevés par les Farc lors de combats dans l'est du pays.

Des membres des Farc lors de négociations de paix avec le gouvernement colombien (archives)
Des membres des Farc lors de négociations de paix avec le gouvernement colombien (archives) Crédit : ADALBERTO ROQUE / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Deux soldats colombiens ont été enlevés par la guérilla marxiste des Farc lors de combats dans l'est du pays, selon les autorités militaires. L'armée assure avoir pris "toutes les actions nécessaires pour obtenir la libération" des deux soldats.

Attribué à la rébellion des Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc), qui mène depuis deux ans des pourparlers de paix avec le gouvernement, ce double enlèvement s'est produit dimanche dernier dans la province d'Arauca.

Violation par les FARC de leur engagement

Cette région rurale, près de la frontière avec le Venezuela, a été le théâtre d'affrontements durant lesquels un soldats a été tué et deux autres blessés. Les autorités militaires ont accusé les Farc d'avoir commis une "violation flagrante de leur engagement à ne pas kidnapper de Colombiens", dénonçant une "pratique en infraction avec le droit humanitaire international".

Fondée en 1964 dans la foulée d'une insurrection paysanne, les Farc, la principale guérilla du pays et la plus ancienne d'Amérique latine, comptent encore officiellement près de 8.000 combattants, essentiellement repliés dans les zones rurales.

Le droit de capturer des policiers ou militaire

À lire aussi
Plus de 200 personnes ont perdu la ville à Mocoa Colombie
Après une coulée de boue meurtrière en Colombie, les Farc proposent leur aide

Début 2012, la rébellion s'était engagée à renoncer aux enlèvements de civils contre rançons, tout en se réservant le droit de capturer des policiers ou militaires qu'elle considère comme des prisonniers de guerre.

Depuis novembre de cette même année, les Farc mènent avec le gouvernement colombien des négociations de paix, délocalisés à Cuba, sans cessez-le-feu sur le terrain militaire, afin de tenter de résoudre un conflit qui a fait quelque 220.000 morts en un demi-siècle

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Farc Colombie Amérique latine
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants