1 min de lecture Pape François

Centrafrique : le pape François très attendu dans le plus grand camp de réfugié de Bangui

REPLAY - Le pape François arrive dimanche 29 novembre à Bangui en Centrafrique, troisième étape africaine de son voyage après le Kenya et l'Ouganda.

guitare-245x300 Vincent de 5 à 7 Vincent Perrot iTunes RSS
>
Le pape François est très attendu dans le plus grand camp de réfugiés de Bangui en Centrafrique Crédit Image : GIUSEPPE CACACE / POOL / AFP | Durée : | Date : La page de l'émission
Raphaël Vantard et Eléanor Douet

Le pape François continue son voyage en Afrique. Après le Kenya et l'Ouganda, il arrive ce dimanche 29 novembre à Bangui en Centrafrique. Une visite de deux jours, qui se fera sous haute sécurité. Le pays est à 80% chrétien, mais depuis 2 ans, il est en proie à de violents affrontements entre milices chrétiennes et musulmanes au cœur même de la capitale Bangui. Ce sont ces violences qui ont déclenché en décembre 2013 l'opération Sangaris menée par l'armée française, sous l'égide de l'ONU. Aujourd'hui, 900 militaires français sont toujours sur place, épaulés par plus de 12.000 Casques bleus.

Le pape devrait appeler à la paix entre les deux communautés et va se rendre dans le plus grand camp de réfugiés de Bangui : M'Poko, où 20.000 réfugiés ont été déplacés par les massacres et ne peuvent toujours par revenir chez eux. Ici, la venue du pape est très attendue. "Je pense que si le pape vient, il va réunir les deux religions, comme ça, on va changer le cours des choses", espère Manuel, jeune chrétien de 30 ans. Au-delà du message de paix apporté par François, les milliers de déplacés centrafricains espèrent que le "Pape des Pauvres" sera sensible à leur détresse. "On a rien. Ya pas de maison. L'insalubrité engorge tous nos quartiers", se désespère Christiane, 24 ans.

Après son arrivée à l'aéroport, le pape ira directement à la rencontre de réfugiés, dans un camp gardé secret pour des raisons de sécurité.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Pape François Religions Centrafrique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants