1 min de lecture Ban Ki-Moon

Centrafrique : Hollande demande à l'ONU "d'accélérer" l'envoi de Casques bleus

François Hollande a demandé au secrétaire général de l'ONU Ban Ki-Moon, lors d'un entretien téléphonique, "d'accélérer" l'envoi de Casques bleus en Centrafrique.

Des soldats français de la mission Sangaris en Centrafrique, le 9 février 2014 à Bangui
Des soldats français de la mission Sangaris en Centrafrique, le 9 février 2014 à Bangui Crédit : AFP / ISSOUF SANOGO
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

L'ONU au secours de la Centrafrique. Le président français s'est entretenu au téléphone avec le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon, ce jeudi 13 février. François Hollande a demandé aux Nations unies "d'accélérer" l'envoi de Casques bleus en Centrafrique.

"Le Conseil de Sécurité a fixé un mandat clair, qui doit être mis en œuvre rapidement et fortement. Il s'agit notamment d'accélérer la préparation d'une opération de maintien de la paix, en partenariat étroit avec l'Union africaine", indique un communiqué des services de l'Élysée. Le texte ne fait pas mention d'un éventuel renfort de la force française, alors que Ban Ki-Moon avait demandé mardi à la France "d'envisager de déployer des troupes supplémentaires en Centrafrique".

7.600 soldats actuellement mobilisés

Le contingent français (1.600 hommes) et la force de l'Union africaine en Centrafrique (la Misca, 6.000 hommes) agissent sous mandat de l'ONU, qui autorise l'emploi de la force en cas de menace directe sur la population civile.

"Il s'agit aussi de restaurer l'autorité de l'État, sous la présidence de Mme Samba Panza et d'aider le gouvernement centrafricain à préparer les élections", poursuit la présidence française. "La commission d'enquête internationale doit entamer ses travaux sans délai, pour rendre compte des exactions et lutter contre l'impunité."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Ban Ki-Moon François Hollande ONU
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants