2 min de lecture Canada

Canada : on va bientôt couper l'eau des chutes du Niagara

La mythique cascade cessera momentanément de couler pour permettre de restaurer deux ponts centenaires.

Rémi Sulmont RTL vous en parle déjà Rémi Sulmont
>
Canada : on va bientôt couper l'eau des chutes du Niagara Crédit Image : Wikimedia Commons | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
Jean-Alphonse Richard
Jean-Alphonse Richard et Loïc Farge

C'est un extraordinaire chantier dans l'un des plus beaux paysages au monde, celui des chutes du Niagara. Si la date n'était pas passée, on pourrait croire à un poisson d'avril. On va prochainement interrompre le flot de la plus célèbre des cascades. Fini le grondement majestueux qui se fait entendre jour et nuit. On va tout simplement couper l'eau dès cet été ou à l'été 2018. Dans les deux cas, ce sera dès le début du mois d'août, et a minima jusqu'au mois de décembre. Peut-être même jusqu'au mois d'avril.

La fermeture des chutes entre cinq et neuf mois, c'est ce que prévoit ce projet du bureau des parcs de l'État de New York, responsable de ce site classé au patrimoine mondial de l'Unesco. Les études techniques sont très avancées. Une consultation locale a récemment eu lieu avec les habitants, les hôteliers et une tribu Iroquois pour qui la chute est un sanctuaire sacré. La date est incertaine car le bouclage financier de ce chantier, qui ressemble à l'un des douze travaux d'Hercule, n'est pas achevé.

La rivière Niagara ne coulera que d'un seul côté

Cette opération d'envergure est le seul moyen possible pour réparer et sauver deux ponts centenaires qui enjambent la rivière Niagara et relient une série de petites îles. Les deux ouvrages sont en très mauvais état. Il faut donc couper l'eau en amont (2.800 mètres cubes par seconde). On va construire une dérivation, une digue géante. Un "batardeau", comme disent les ingénieurs hydrauliques.

Rassurez-vous : la rivière Niagara va continuer à couler, mais d'un seul côté. "Ça n'est qu'une des deux branches des chutes qui est coupée. L'autre branche, côté canadien va continuer à fonctionner normalement, voire un peu plus", explique Claude Bessière, spécialiste des barrages, directrice de l'innovation chez Ingérope.

Des pièces de monnaie et des cadavres

À lire aussi
Justin Trudeau à Ottawa, le 12 septembre 2019 campagne
Canada : Trudeau poursuit sa campagne malgré des "menaces"

Les touristes vont sûrement se précipiter pour découvrir pour la première fois un paysage qui s'annonce lunaire. Ce sera un univers de gros blocs de roches noires, des berges désolées. Plus de tumulte : juste le bruit étouffé de la seule chute en activité côté canadien. Le paysage est connu, puisqu'il était apparu une première fois il y a presque cinquante ans, en 1969.

La seule fois dans son histoire où la chute a été asséchée pendant cinq mois (à l'époque, c'était pour mesurer l'érosion), on avait alors retrouvé une montagne de pièces de monnaie, jetées par les touristes, mais aussi deux cadavres, un homme et une femme. Quels secrets livreront bientôt les chutes du Niagara ? C'est évidemment une question qui excite beaucoup les imaginations.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Canada Amérique du Nord
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants