1 min de lecture Santé

Bolivie : une maladie virale inconnue et mortelle inquiète les autorités

En Bolivie, une mystérieuse maladie qui semble être infectieuse a déjà fait une victime, et touché deux autres personnes. Des médecins étrangers ont été appelés en renfort pour identifier cette pathologie, encore inconnue.

Les urgences d'un hôpital de La Paz, en Bolivie (illustration)
Les urgences d'un hôpital de La Paz, en Bolivie (illustration) Crédit : AIZAR RALDES / AFP
WP_20170503_044%5b2535%5d
Joanna Wadel
et AFP

Ce pourrait être le début d'un film catastrophe. Les autorités boliviennes ont mis en place des mesures sanitaires et appelé en renfort des médecins étrangers pour identifier une maladie inconnue, qui a déjà fait un mort et touché au moins deux autres personnes, a indiqué lundi 1er juillet la ministre de la Santé bolivienne Gabriela Montaño. 

Les premiers diagnostics indiquent qu'il s'agit d'une "maladie virale", mais les analyses menées sur le patient décédé, une femme médecin interne, et sur les deux malades en soins intensifs "ont permis d'écarter l'hypothèse d'une grippe et d'autres maladies virales" comme la dengue, a ajouté la ministre. 

Le nombre de patients infectés pourrait augmenter, selon Gabriela Montaño, qui a signalé "trois (autres) cas suspects (...) dans le même hôpital (de La Paz)" plus tard lors d'une conférence de presse. Parmi ces trois nouveaux cas, deux ont été en contact avec les premiers patients infectés, à la différence du troisième, qui présente cependant des "symptômes identiques", toujours d'après la ministre. 

Trois médecins spécialistes des maladies infectieuses sont venus en renfort du Brésil et des États-Unis afin d'apporter leur aide aux équipes médicales locales. Fin 2018, la région tropicale où a été infecté le médecin décédé - la province de Caravani, au nord-est de La Paz - a été touchée par une épidémie de dengue qui a causé la mort de cinq personnes. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé Bolivie Amérique du Sud
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants