1 min de lecture Barack Obama

Barack Obama souligne le "lien extraordinaire" avec Israël

Des propos tenus alors qu'il recevait le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, lors de leur première rencontre depuis octobre 2014.

Benjamin Netanyahu et Barack Obama le 9 novembre 2015 à Washington
Benjamin Netanyahu et Barack Obama le 9 novembre 2015 à Washington Crédit : AFP
Eleanor Douet
Eléanor Douet
et AFP

Le président américain Barack Obama et le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, ne sont pas toujours d'accord. Pourtant, les deux dirigeants ont insisté lundi 9 novembre, à Washington, sur la solidité des liens qui unissent leurs deux pays, lors de leur première rencontre depuis octobre 2014 et l'accord sur le nucléaire iranien

En recevant Benjamin Netanyahu dans le Bureau ovale, Barack Obama a salué "le lien extraordinaire" entre Israël et les États-Unis. Le Premier ministre israélien a de son côté, jugé que cette rencontre était l'occasion de renforcer "l'amitié, qui est forte, et l'alliance, qui est forte", entre les deux pays. "Comme je l'ai souvent dit, la sécurité d'Israël est l'une de mes priorités en termes de politique étrangère", a souligné Barack Obama.

Bien qu'il ait affirmé le droit et l'obligation d'Israël à se défendre, Barack Obama a vivement condamné la vague de violence dans les Territoires palestiniens et à Jérusalem, depuis le début du mois d'octobre. "Nous condamnons de la manière la plus ferme qui soit les violences palestiniennes contre des citoyens israéliens innocents", a-t-il déclaré, alors que les multiples attaques font craindre une nouvelle intifada

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Barack Obama Benjamin Netanyahu Conflit israélo-palestinien
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants