1. Accueil
  2. Actu
  3. Iggy Pop et Scott Asheton ont créé la légende des Stooges
3 min de lecture

Iggy Pop et Scott Asheton ont créé la légende des Stooges

PORTRAIT - Le chanteur et le batteur, décédé samedi, se sont rencontrés en 1966. Ensemble, ils ont formé le groupe aujourd'hui considéré comme le précurseur du punk rock.

Iggy Pop (centre) a rendu hommage à Scott Asheton (droite).
Iggy Pop (centre) a rendu hommage à Scott Asheton (droite).
Crédit : AFP / Stephen Lovekin
Mathilde Cesbron
Mathilde Cesbron

Scott Asheton laisse Iggy Pop et The Stooges orphelins. Sa mort signe la fin de ce groupe qu'ils ont fondé ensemble en 1967. Le batteur est décédé dans la nuit de samedi à dimanche à l'âge de 64 ans, sans aucune précision sur les causes de sa mort.

Son ami et ex-acolyte Iggy Pop a annoncé la nouvelle sur sa page Facebook : "Mon très cher ami Scott Asheton est décédé la nuit dernière. Scott était un incroyable artiste. Je n'ai jamais entendu un batteur jouer avec autant de cœur et de sens. Il était comme un frère. Lui et Ron (Asheton, le frère de Scott mort en 2009) ont légué un héritage légendaire au monde entier."

Cet héritage représente une décennie de son punk-rock aux influences heavy metal et rock alternatif, regroupée en trois albums de 1969 à 1973. Avant de rencontrer Iggy Pop, Scott Asheton, né en 1949, a fait partie avec son frère Ron de deux formations qui ne perceront jamais : The Dirty Shames et Chosen Few.

Attitude sauvage

La légende commence réellement en 1966 lorsque Scott Asheton rencontre James Newel Osterberg qui deviendra bientôt Iggy Pop. Le chanteur a dans l'idée de former un groupe qui incarnera un nouveau genre de blues. Les Stooges sont nés. Fondé dans la même veine que les MC5 de Detroit, il se forme autour de Iggy Pop, Ron (guitare) et Scott Asheton (batterie), ainsi que leur ami Dave Alexander (basse).

Les Stooges, d'abord appelés les Psychedelic Stooges, sont très vite réputés pour leur attitude sauvage sur scène. Iggy Pop finit souvent un concert par étaler du beurre de cacahuète sur son torse nu ou exhiber ses parties intimes. En 1968, le groupe signe son premier disque éponyme produit par John Cale des Velvet Underground. Il ne se vend pas bien. Les critiques sont loin d'être élogieuses. Elles ne le seront d'ailleurs jamais pour aucun de leur album.

Un album produit par David Bowie

Leur second disque Fun House sort en 1970. Iggy Pop et Scott Asheton continuent leurs concerts déjantés. Le bassiste est viré cette même année pour être monté sur scène trop saoul pour jouer. The Stooges, accros aux drogues en tous genres, deviennent de plus en plus imprévisibles. Et leur maison de disques les renvoie.

Après la rencontre de Iggy Pop avec David Bowie, le groupe signe chez Columbia Records. Désormais appelée Iggy and The Stooges, la formation publie Raw Power (1973) mixé par David Bowie. Au départ, Iggy Pop n'avait pas convié les frères Asheton sur ce disque, leur préférant deux autres musiciens dont James Williamson (guitariste). Mais le rythme n'est plus le même sans eux. Le chanteur se voit contraint de les rappeler...

Malgré ses faibles ventes, Raw Power devient un album emblématique du punk-rock. Après une tournée, le groupe se sépare en partie à cause de la dépendance à la drogue de Iggy Pop.

Un malaise cardiaque en 2011 au festival Hellfest

Scott Asheton rejoint ensuite quelques groupes : Scott Morgan Band, le Sonic's Rendezvous Band du guitariste Fred Smith, un ancien du MC5 les concurrents des Stooges. Iggy Pop et les frères Asheton reforment les Stooges en avril 2003 à l'occasion du festival Coachella en Californie. Elektra Record réédite leurs deux premiers albums.

En 2007, ils sortent un nouvel opus The Weirdness et enchaîne les concerts de 2003 à 2008. Malgré la mort de Ron (crise cardiaque) en 2009, la formation continue à jouer. En juin 2011, après un concert au festival Hellfest à Clisson (Loire-Atlantique), Scott Asheton est victime d’un malaise cardiaque. Il cesse de tourner mais enregistre en 2012 le dernier disque d’Iggy & the Stooges, Ready to Die.

Les Stooges, sans Iggy Pop, mais avec James Williamson, enregistrent actuellement un album de reprises du groupe, intitulé Re-Licked.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/