1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Prénoms atypiques, jusqu'où ira-t-on ?
1 min de lecture

Prénoms atypiques, jusqu'où ira-t-on ?

REPLAY - Clitorine, un prénom ? Eh oui ! « On est fait pour s'entendre » s'intéresse à cette tendance des prénoms singuliers...

Marie ou Giully-Annah ? François ou Louïdjy ?
Marie ou Giully-Annah ? François ou Louïdjy ?
Crédit : I Stock
Prénoms atypiques : jusqu'où ira-t-on ?
36:49
Félicie Reby

L'officier d'état civil ne pouvant plus refuser les prénoms donnés aux bébés depuis 1993, certains parents font désormais preuve de beaucoup d'originalité. C'est ainsi que nous avons vu naître Jo-Dalton, Djenifael, Degaulle, Boghosse, Théonord, Kill-Yann, Merdive, Jhakhy, Kissmy, Djustyne ou encore Anisette...Nous sommes loin des prénoms les plus courants cette année : Chloé, Alice, Léa pour les filles et Lucas, Hugo et Jules pour les garçons. Qu'est-ce qui pousse les pères et les mères à créer ou donner des prénoms atypiques à leurs enfants ?

Nos Invités

Héloïse Martel, auteur et journaliste. 1000 prénoms (Editions First) + Le petit Larousse des prénoms 

Le Petit Larousse des prénoms
Le Petit Larousse des prénoms
Crédit :

> Pierre, chargé de communication événementielle. L'anti-guide des prénoms (First)

L'anti-guide des prénoms
L'anti-guide des prénoms
Crédit :

Vous souhaitez témoigner ?

Vous pouvez nous envoyer un mail à l'adresse onestfaitpoursentendre@rtl.fr (ou ici).

L'équipe de l'émission vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/