1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Le gouvernement envisage la fin des 35h pour les mineurs apprentis
1 min de lecture

Le gouvernement envisage la fin des 35h pour les mineurs apprentis

Les apprentis de moins de 18 ans seraient amenés à travailler jusqu'à 10h par jour et 40h par semaine.

Thierry Mandon, secrétaire d'État à la Réforme de l'État, s'exprime à l'Assemblée nationale le 29 octobre 2014 (archives)
Thierry Mandon, secrétaire d'État à la Réforme de l'État, s'exprime à l'Assemblée nationale le 29 octobre 2014 (archives)
Crédit : AFP / LIONEL BONAVENTURE
micro generique
La rédaction numérique de RTL
Journaliste

C'est une question de lexique. "Simplifier l'aménagement des durées de travail des jeunes de moins de 18 ans" ressemble fort à une augmentation pure et simple des heures travaillées par les mineurs apprentis. 

Ce n'est plus un tabou, le secrétaire d'État à la réforme de l'État, Thierry Mandon veut faire venir à la table des négociations patronat et syndicats pour discuter des "conditions d'une augmentation de la durée quotidienne de travail des apprentis dans la limite de 10 heures par jour et de la durée hebdomadaire jusqu'à 40 heures par semaine, voire à titre exceptionnel au-delà de 40 heures". 

En finir avec le principe de la dérogation

La mesure 32 vise en effet à "alléger" la procédure de dérogation actuelle, soumise à "autorisation de l'inspecteur du travail, après avis conforme du médecin du travail de l'établissement et dans la limite de 5 heures". Il s'agit donc de faire de l'exception, la règle.

Pour Thierry Mandon, "la lourdeur de cette procédure est peu adaptée à certains secteurs comme par exemple le BTP où les mineurs doivent attendre sur les chantiers la fin de la journée de travail des salariés adultes", justifie le gouvernement, qui entend toutefois respecter les "dispositions communautaires qui imposent de veiller à la vulnérabilité particulière des mineurs".  

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/