1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Des promotions désormais moins réglementées
2 min de lecture

Des promotions désormais moins réglementées

REPLAY - Avant de se laisser tenter par une promotion, il faudra y regarder à deux fois. Un arrêté ministériel vient d'assouplir la réglementation en vigueur.

Une boutique affichant les soldes (Illustration)
Une boutique affichant les soldes (Illustration)
Crédit : FREDERICK FLORIN / AFP
Des promotions désormais moins réglementées
00:02:23
Armelle Levy

Depuis plusieurs années, à chaque période de soldes ou de promotions, dans les magasins comme sur internet, on assiste à des campagnes très agressives: -50, -70, -80% !  Mais jusqu'à présent, c'était très réglementé. Les réductions étaient basées sur un prix de référence. Le prix de référence était le prix le plus bas, pratiqué dans le magasin ou sur le site internet, pour cet article, dans les 30 jours précédent la promotion ou les soldes. Le but était de ne pas tromper le consommateur. Un vendeur n'avait pas le droit de faire passer le prix d'un article de 100  à 200 € pour ensuite le vendre à 80 euros, en donnant au consommateur l'illusion d'une réduction de 60%, alors qu'en réalité, c'est un rabais de 20%. C'était interdit !

Un réglementation qui change

Et cela ne l'est plus, avec le nouvel arrêté ministériel du 11 mars 2015. Non, pour être en conformité, désormais, un marchand a toujours l'obligation d'afficher le prix de référence pour appliquer une réduction. Mais c'est lui, le vendeur, qui choisit librement son prix de référence. Donc rien ne l'empêche de dire que finalement c'est 200 euros, pour pouvoir afficher 60% de réductions, au lieu des 20%. Le risque, désormais, c'est que les promotions se basent sur n'importe quel prix

Un commerçant pourra toujours dire qu'il baisse le prix s'il l'a augmenté avant. Ce sera encore plus difficile pour le consommateur de repérer des promotions qui n'en sont pas. Des promotions en trompe-l’œil. Ce sera encore plus compliqué de savoir quel est le prix juste! Et les prix risquent aussi de bouger plus souvent. Les enseignes et les sites marchands vont faire "la promotion de la réduction" et pas la "promotion du produit".

Bruxelles à la manœuvre

Une décision prise par le gouvernement pour éviter une sanction. Parce qu'une directive européenne de 2005, jugeait notre réglementation trop précise et trop restrictive. Bruxelles oblige la France à se mettre en conformité. Ce qui inquiète autant les associations de consommateurs que les commerçants eux-mêmes, qui craignent une foire d'empoigne, avec des promotions complètement fantaisistes.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.