1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Crise grecque : la sortie du tunnel demeure incertaine
2 min de lecture

Crise grecque : la sortie du tunnel demeure incertaine

REPLAY / ÉDITO - Athènes espère un geste positif de Bruxelles, qui planche ce lundi sur les derniers chapitres du dossier grec. Alors que la situation reste très confuse, le FMI va lui réclamer demain un chèque de 750 millions d’euros.

Crise grecque : la sortie du tunnel demeure incertaine
03:17
Crise grecque : la sortie du tunnel demeure incertaine
03:20

La situation reste très confuse. Mardi 12 mai, le Fonds monétaire international (FMI) va toquer à la porte du ministre des Finances grec pour lui réclamer 750 millions d'euros. Si rien ne bouge aujourd'hui, ce sera en vain : la Grèce n'a pas le premier sou pour remplir cette obligation.

Depuis plusieurs semaines Athènes ne fait fonctionner son administration, ne paye ses fonctionnaires et les pensions de retraites qu'en dépouillant les caisses des dernières institutions publiques qui ont encore un peu de cash. Mais aujourd'hui, il n'y a quasiment plus rien à siphonner.

Nouveau programme de réformes engagé

La situation est simple : soit l'UE donne son feu vert, et les Grecs pourront émettre des bons du Trésor pour régler les 750 millions du FMI ; soit l'État est en quasi-cessation de paiement, ce qui signifierait son exclusion des marchés financiers et le retour au premier rang de l'hypothèse d'une sortie de la zone euro, avec les perturbations que l'on peut craindre.

Les Grecs ont apparemment mis de l'eau dans leur Ouzo. C'est, en tout cas, le sentiment du gouvernement d'Athènes. Après avoir affiché une certaine arrogance, il fait assaut de bonne volonté avec un nouveau programme de réformes : création d'une autorité indépendante chargée de lever l'impôt, lutte contre l'évasion fiscale (on parle de 70 milliards ces douze derniers mois), unification des caisses de retraites et autres mesures recommandées par l'Union Européenne et la BCE.

À écouter aussi

Des gestes que les Grecs considèrent comme suffisants pour relancer le dialogue. Le problème, c'est que même si le vent semble favorable, les Européens échaudés veulent des preuves de ces engagements plutôt que des grands discours avant de signer un nouveau chèque qui, le mois prochain, pourrait être de 7 milliards. 

Athènes doit fiabiliser son programme économique

Cela peut-il mal se passer ? Tout dépend en fait du FMI, qui joue un drôle de jeu. Techniquement, on peut comprendre que l'effondrement des perspectives de croissance (0,5% contre une prévision initiale de 2,5%) justifie la dureté de Christine Lagarde et de ses équipes.

Politiquement, on peut penser qu'un gouvernement de gauche radicale qui multiplie les visites à Moscou ne soit pas la tasse de thé de Washington, et que la Maison Blanche ne serait pas contre une bonne secousse à Athènes, comme on peut aussi penser qu'une crise de la zone euro ferait l'affaire du business américain.

Il faut donc désormais que les Grecs fiabilisent leur programme économique pour que toutes ces supputations soient balayées. C'est la condition d'une bonne fin des négociations.

Le repère du jour

Mauvaise semaine en perspective pour Orange, qui est menacée d'une amende de plusieurs centaines de millions d'euros par l'Autorité de la concurrence.

La note du jour

12/20 à la Coopérative agricole de Noirmoutier, qui a mis en vente sa "bonnotte". C'est la patate la plus cher du monde (6 euros le kilo) et elle n'est commercialisée que durant quinze jours. Même à ce prix, on se l'arrache. Pour les coopérateurs, c'est une mine d'or : elle est quatre fois plus rentable que la patate ordinaire.

RTL vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/