1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Bernard Pivot : "Commander des livres sans bouger son cul, cela cause du tort aux libraires"
1 min de lecture

Bernard Pivot : "Commander des livres sans bouger son cul, cela cause du tort aux libraires"

RÉACTION - Bernard Pivot, connu pour son amour de la lecture et de la langue française, critique les achats sur internet. Pour lui, rien ne vaut un déplacement chez le libraire.

Bernard Pivot a été nommé nouveau président de l'Académie Goncourt
Bernard Pivot a été nommé nouveau président de l'Académie Goncourt
Crédit : AFP/JEAN-PIERRE MULLER
Raphaël Bosse-Platière
Raphaël Bosse-Platière

Les ventes en librairies se sont effondrées ces dernières années. Beaucoup de commerçants mettent en cause le rôle négatif d'internet, notamment des sites de vente en ligne comme Amazon, le leader du secteur.

"C'est évident
que toute cette communication électronique, cette manière de commander les livres sans bouger son cul de chez soi, cela cause du tort aux libraires", explique

Se déplacer par amour du livre

"Tout le monde n'est pas comme moi. Moi ce que j'aime c'est d'aller dans une librairie, prendre les livres, les feuilleter, les retourner et en lire les quatrièmes de couverture", raconte celui qui a pris les rênes de l'Académie Goncourt.

"Si vous allez acheter les meilleurs poireaux ou pommes de terre, il faut aller dans une épicerie, sinon on ne sait pas trop ce que l'on va vous livrer", estime Bernard Pivot. C'est selon lui "ce qui fait le malheur des libraires".

À écouter

Bernard Pivot : "Commander des livres sans bouger son cul, ça cause du tort aux libraires"
00:04:24
La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire