1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Attentats à Paris : quelles sont les répercussions sur les différents secteurs ?
1 min de lecture

Attentats à Paris : quelles sont les répercussions sur les différents secteurs ?

REPLAY / ENQUÊTE RTL - Les conséquences des attentats du 13 novembre sont nombreuses alors que les différents secteurs d'activité subissent les premiers effets deux semaines après.

Un taxi parisien (illustration)
Un taxi parisien (illustration)
Crédit : THOMAS SAMSON / AFP
Attentats à Paris : quelles sont les répercussions sur les différents secteurs ?
00:01:42
Christophe Ponzio & Claire Gaveau

Depuis les attentats du 13 novembre, les habitudes des Français ont forcément évolué. Il y a d'abord eu le choc, puis la sidération avant de tenter de reprendre le cours de sa vie. Et si les conséquences sur le tourisme ont déjà été longuement abordées, le secteur n'est pas le seul touché. En première ligne ? Les transports publics alors que la fréquentation des stations de métro et RER a chuté de 10% au lendemain des attaques terroristes qui ont fait 130 morts et plus de 350 blessés

Les taxis indépendants subissent eux aussi les conséquences des attentats, à l'instar des transports en commun. Les chauffeurs s'attendent à une baisse d'activité de 50% d'ici quelques semaines. "C'est irrationnel, car il y avait des gens qui ne voulaient pas prendre le métro mais ce n'est pas assez pour compenser la perte parce qu'il y a de l'autre côté les touristes qui ne sont pas revenus dans les taxis... On ne sait pas quoi faire", regrette Fernando, chauffeur depuis 20 ans. Même constat pour les parkings privés, notamment dans les zones touristiques, où la fréquentation est largement en baisse alors que les locations de voiture en libre-service sont elles légèrement en hausse

À l'inverse, certains secteurs profitent de cette ambiance générale. La désertion des centres commerciaux et la peur de se déplacer favorisent donc les commerces de proximité. Ces derniers enregistrent un chiffre d'affaires en hausse entre 15 et 40%, selon les petites enseignes. Pourtant, les livraisons à domicile n'ont pas progressé alors que la majorité des Français opte pour les magasins en bas de chez eux. "Suite aux tragiques événements, les marchés et les grands magasins ont fermé et on a constaté un report de ces clients sur nos magasins. Mais on s'en serait effectivement bien passé", explique Laurent Zécri, le directeur de la franchise Franprix qui a vu son activité progresser de 20%. 

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.