Attentats à Paris : Mohamed, le frère du terroriste recherché Salah Abdeslam, dit "partager la douleur" des familles des victimes

REPLAY - DOCUMENT RTL - Mohamed Abdeslam, frère de Brahim et Salah Abdeslam qui est toujours activement recherché par les forces de l'ordre, s'est confié mercredi matin sur RTL.

>
Mohamed, le frère du terroriste recherché Salah Abdeslam, dit "partager la douleur" des familles des victimes Crédit Image : Arnaud Tousch / RTL Crédit Média : Yves Calvi Télécharger

Mohamed Abeslam est le frère de l'homme le plus recherché d'Europe, et s’est exprimé ce mercredi matin sur RTL. Salah Abdeslam est en effet soupçonné d’avoir participé activement aux attentats qui ont fait au moins 130 morts le vendredi 13 novembre à Paris et Saint-Denis.

Le terroriste présumé demeure introuvable aujourd’hui alors qu’il fait l’objet d’un mandat d’arrêt international. Son frère Mohamed, qui a aussi perdu son frère Brahim qui s’est fait exploser devant le comptoir Voltaire ce soir-là sans faire de victimes, confie qu’il comprend la colère des familles des victimes, et appelle son frère à se rendre.

“C’est une situation qui est très difficile à vivre au quotidien, témoigne-t-il. Voir son frère tous les jours à la télévision avec inscrit ‘danger public’... Du jour au lendemain, c’est difficile à vivre”, explique Mohamed Abdeslam.

“Ils avaient un comportement tout à fait normal”

Mohamed Abdeslam tient à préciser qu’il n’est pas comme ses autres frères, et avance qu’il a de “gros doutes” sur leurs motivations, pensant que ses deux frères ont été manipulés. “J’ai toujours ce sentiment que mes frères n’ont pas agi avec des convictions, explique-t-il. Ils avaient un comportement qui était tout à fait normal, ils ne se laissaient pas pousser la barbe et n’avaient pas changé de tenue vestimentaire par exemple.

Mohamed Abdeslam dévoile qu’il a vu ses deux frères “deux-trois jours avant leur départ”, et soutient que rien ne pouvait laisser présager de leurs agissements futurs à ce moment-là. “Je parlais notamment avec Brahim de mes projets car je suis quelqu’un d’ambitieux, détaille-t-il. J’avais envie de l’entraîner avec moi pour qu’il puisse réussir. Et il était très intéressé, pas renfermé, à partir de là on se dit que ce n’est pas possible”

J’ai reçu des messages de soutien des familles de victimes

Mohamed Abdeslam

“Je sais que ça paraît difficile de le croire mais je peux vous assurer qu’à aucun moment on a vu quoi que ce soit (sic), justifie-t-il. Et si moi, ou mes parents, on avait vu quelque chose, je peux vous assurer que pas une seule seconde je n’aurai hésité à avertir les autorités. Je veux être honnête, sincère, du début jusqu’à la fin.”

"Heureusement, il y a beaucoup de gens qui me croient et je reçois énormément de messages de soutien, de la part beaucoup de Français notamment, de familles de victimes", clame Mohamed Abdeslam. Relancé sur cette affirmation étonnante, il explique qu’il était “d’autant plus surpris en ouvrant son Facebook et en lisant ces centaines de messages reçus du monde entier”.

Si mon frère a tenté de faire du mal (...) je me désavouerai de lui

Mohamed Abdeslam

Mardi 24 novembre, un mandat d’arrêt international a été lancé visant Mohamed Abrini, une personne que Mohamed Abdeslam a déjà vue. “Je ne le connais pas personnellement mais je l’ai déjà vu car il fait partie de mon voisinage, je l’ai vu avec mon frère, explique-t-il. Ça me permet de dire qu’il y a forcément une personne qui était au dessus qui a essayé de prendre un maximum de jeunes qui étaient aux alentours de notre quartier.”

“Effectivement c’est mon frère, rappelle-t-il. Mais si il a tenté de faire du mal à n’importe quelle personne présente lors de ces attentats, vous devez savoir que, ce sera toujours mon frère, mais je ne prendrais plus sa défense telle que je la prends maintenant. Je lui en voudrai ça c’est sûr, je me désavouerai de lui", promet-il

Alors qu’une ceinture pouvant être une ceinture d’explosifs jetée par Salah Abdeslam a été retrouvée à Montrouge lundi, son frère Mohamed pense qu’il est “possible qu’il se soit rendu compte de ce qu’il allait faire et qu’il a décidé de rebrousser chemin”.

Il n’est pas entré en contact avec moi, poursuit-il. J’attends avec beaucoup d’espoir que ce jour arrive. Maintenant je fais un appel en désespoir via les ondes radio, on essaiera bien évidemment de faire en sorte qu’il soit appréhendé dans de bonnes conditions.”

“Non seulement moi, mais sa maman souhaiterait qu’il se rende”

Mohamed Abdeslam

À la question de savoir s’il demande à son frère de se rendre, Mohamed Abdeslam se montre on ne peut plus clair. “Je lui demande non seulement moi, mais si la parole de ma maman et mon papa peut être plus forte que la mienne, je tiens à lui dire, s’il m’entend, que sa maman est très inquiète, qu’elle souhaiterait qu’il se rende. Il doit savoir qu’elle est déjà très affectée par la perte de son (autre) fils. Et qu’elle ne souhaite évidement pas devoir en enterrer un deuxième. Qu’il se rende pour ses parents, pour la justice, pour les familles de victimes pour qu’on puisse savoir ce qu’il s’est passé.”

Quant à Bien sûr si Salah n’a pas été au bout de ses actes évidemment que nous sommes en danger moi et ma famille. Récupérer le corps de Brahim n’est pas une priorité absolue, on laisse les services travailler et ensuite on verra.”

Mohamaed Abdeslam tient aussi à préciser qu’il “partage la douleur” des familles de victimes des attentats. “Je comprends tout à fait leur colère par rapport à moi et ma famille. Mais je veux leur dire aussi que malheureusement nous n’y sommes pour rien, nous n’avons pas voulu ce qu’il s’est passé à Paris. Si on avait pu faire la moindre chose pour l’éviter, on l’aurait vraiment fait. Même si on n’est pas responsables, moi et mes parents, on a presque envie de s’excuser pour ce qu’il s’est passé.”

La rédaction vous recommande
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7780625454
Attentats à Paris : Mohamed, le frère du terroriste recherché Salah Abdeslam, dit "partager la douleur" des familles des victimes
Attentats à Paris : Mohamed, le frère du terroriste recherché Salah Abdeslam, dit "partager la douleur" des familles des victimes
REPLAY - DOCUMENT RTL - Mohamed Abdeslam, frère de Brahim et Salah Abdeslam qui est toujours activement recherché par les forces de l'ordre, s'est confié mercredi matin sur RTL.
http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/attentats-a-paris-mohamed-abdeslam-frere-de-2-terroristes-partage-la-douleur-des-familles-des-victimes-7780625454
2015-11-25 07:00:00
http://media.rtl.fr/cache/hrdhy-3CJ9xXsH135qcuLQ/330v220-2/online/image/2015/1125/7780624988_mohamed-abdeslam.JPG