1 min de lecture Société

Viol : les idées reçues sont encore très répandues dans la société

REPLAY - Un sondage Ipsos révèle que de nombreux Français partagent des stéréotypes sur le viol et les agressions sexuelles.

Christelle Rebière RTL Midi Christelle Rebière
>
Les idées reçues sur le viol sont encore très répandues dans la société Crédit Image : Flickr CC BY 2.0 / yellow - Georgie Pauwels | Crédit Média : Raphael Vantard / RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Raphaël Vantard et Julien Absalon

Les préjugés sur le viol ont la vie dure. C'est ce qui ressort, mercredi 2 mars, d'une enquête Ipsos réalisée pour l'association Mémoire traumatique et victimologie et consacrée à la perception du viol et des agressions sexuelles. L'étude montre par exemple que 40% des sondés considèrent que la responsabilité du violeur diminue si la victime a une attitude "provocante". Ils sont également 27% à dédouaner le violeur sous prétexte qu'il a pu être tenté par une jupe, un mini-short ou un décolleté porté dans un lieu public.

"On est vraiment au cœur de ce qu'on appelle la culture du viol. C'est le fait de renvoyer à la victime qu’elle est soit co-responsable ou coupable de son viol, soit qu'elle n'a pas fait ce qu'il fallait. C'est quelque chose qui perdure depuis très longtemps", explique Muriel Salmona, psychiatre et président de l'association à l'origine du sondage, au micro de RTL.

Les femmes véhiculent aussi les préjugés

Autre réponse inquiétante : de nombreuses personnes interrogées disent que les femmes peuvent prendre du plaisir lorsqu'elles sont forcées à avoir une relation sexuelle. Un stéréotype qui n'est pas seulement véhiculé par les hommes (20%) mais aussi par les femmes (22%). "Ça montre bien que tout le monde est colonisé par cette culture du viol qui imprègne notre société et qu'il faut absolument démonter. Il y a un véritable déni. On essaie d'assimiler le viol à des actes sexuels, à une sexualité violente qui est tolérée", regrette Muriel Salmona.

À lire aussi
Le fronton du Conseil constitutionnel Migrants
Le Conseil constitutionnel valide les examens osseux pour les jeunes migrants

Il y a tout de même quelques nouvelles rassurantes dans ce sondage. La quasi totalité des Français (95%) estiment qu'un viol a de lourdes conséquences psycho-traumatiques sur la victime on considèrent également, à une large majorité (97%) qu'une relation sexuelle avec une femme alcoolisée ou droguée ne pouvant exprimer son consentement constitue un viol.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société Viol Abus sexuel
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7782158805
Viol : les idées reçues sont encore très répandues dans la société
Viol : les idées reçues sont encore très répandues dans la société
REPLAY - Un sondage Ipsos révèle que de nombreux Français partagent des stéréotypes sur le viol et les agressions sexuelles.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/viol-les-idees-recues-sont-encore-tres-repandues-dans-la-societe-7782158805
2016-03-02 16:59:38
https://cdn-media.rtl.fr/cache/zXDRIVQxMDKT8iAwWOraEw/330v220-2/online/image/2016/0302/7782160213_une-femme-dans-le-metro-illustration.jpg