1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Vincent Lambert : sa femme partagée entre "tristesse" et "soulagement" après le pré-rapport des experts
2 min de lecture

Vincent Lambert : sa femme partagée entre "tristesse" et "soulagement" après le pré-rapport des experts

DOCUMENT RTL - L'épouse de Vincent Lambert a accueilli les conclusions pessimistes du rapport des experts avec fatalité. Mais elle assure qu'elle est "toujours poussée par un fol espoir".

L'hôpital Sebastopol de Reims où Vincent Lambert est hospitalisé dans le service de soins palliatifs.
L'hôpital Sebastopol de Reims où Vincent Lambert est hospitalisé dans le service de soins palliatifs.
Crédit : AFP
Benjamin Hue
Benjamin Hue

La voix nouée et le débit ralenti, Rachel Lambert accueille avec fatalité le rapport que les experts ont remis lundi 5 mai au Conseil d'État, et dont les conclusions sont implacables quant aux chances d'améliorations quasi-inexistantes de la situation de Vincent Lambert, dans un état végétatif chronique depuis un accident de la route en 2008. 

Le sort de Vincent Lambert suspendu à la décision du Conseil d'État

L'épouse du patient, qui, contrairement aux parents de Vincent Lambert, ne souhaite pas le maintenir en vie, exprime à RTL sa "tristesse", "puisque l'état de Vincent s'est dégradé". "On nous a dit qu'il ne pouvait pas avoir de communication ou d'interaction avec l'entourage, ce qui veut dire qu'il ne peut plus percevoir ne serait-ce qu'un infime moment de joie", confie-t-elle, évoquant une "souffrance", alors que le rapport des experts conclut à une très faible probabilité d'amélioration de son état.

Rachel Lambert fait également part d'une "forme de soulagement pour lui, dans le sens où il n'a pas conscient de l'état dans lequel il se trouve et dans lequel il n'aurait jamais voulu se trouver". Elle assure qu'elle est "toujours poussée par un fol espoir", sans lequel elle n'aurait pas "mené un accompagnement comme ça pendant des années" et qu'elle vit "cette étape-là comme [elle] a pu vivre les autres, avec toujours l'espoir que ça aille dans le sens de Vincent".

L'espoir que ses beaux-parents reconsidèrent leur position

Rachel Lambert avait donné son accord à l'arrêt des soins en concertation avec l'équipe médicale du CHU de Reims où il se trouve actuellement, avant que les parents, des catholiques traditionalistes, ne saisissent la justice pour s'y opposer. Estimant que "le laisser partir est un geste d'amour", qui respecte la volonté de son mari, elle a saisi le Conseil d'État le 28 janvier dernier. La plus haute juridiction du pays doit rendre sa décision sur le sort de Vincent Lambert avant l'été.

À lire aussi

"J'appréhende ce qui peut se passer. Tant que la justice n'a pas tranché, tout et son contraire peut arriver pour Vincent", confie Rachel Lambert qui s'adresse à ses beaux-parents et leur demande "dans quelle mesure Vincent Lambert n'est pas maintenu artificiellement en vie" alors que "le rapport nous a dit que Vincent n'est plus parmi nous puisqu'il n'a plus de conscience". 

À écouter

Vincent Lambert : sa femme partagée entre "tristesse" et "soulagement" après le pré-rapport des experts
05:06
La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/